Rechercher
Rechercher

Société - Covid-19

Le variant Delta, prédominant au Liban

Depuis juin, le variant Delta du coronavirus est prédominant au Liban. C’est ce qui ressort d’une étude publiée par le Dr Sima Tokajian, professeure de génomique microbienne à la faculté des arts et des sciences de l’Université libano-américaine (LAU), rendue publique hier. D’après ce travail, ce variant a remplacé Alpha « rapidement », en l’espace de six semaines. « Nous supposons que le variant Delta a été introduit au Liban entre la dernière semaine de mai et la première semaine de juin », a déclaré le Dr Tokajian. « Soudainement, nous avons commencé à ne voir que le Delta », ajoute-t-elle, en précisant qu’il est devenu prédominant très rapidement. D’ailleurs, la « haute transmissibilité » de ce variant est l’une de ses caractéristiques. Dans le cadre de ce travail, le Dr Tokajian et son équipe ont effectué un séquençage de plus de 200 génomes dérivés d’échantillons positifs de SARS-CoV-2. Une technique qui permet d’identifier et de décoder les gènes du virus, de surveiller les mutations et d’analyser comment de tels changements affectent les caractéristiques du virus. La chercheuse précise qu’elle a reçu un don de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour poursuivre ses recherches sur le séquençage du virus. La spécialiste affirme que le laboratoire de la LAU « est considéré comme un laboratoire de référence par l’OMS ».

Dans un contexte d’une épidémie qui ne cesse de se propager, le Dr Tokajian a insisté sur la nécessité de rester prudent et de continuer à respecter les gestes barrières (port du masque, distanciation physique et une ventilation correcte dans les espaces clos).

De fait, le Liban a enregistré hier 302 nouvelles contaminations et quatre décès, selon le bilan quotidien du ministère de la Santé. Ce qui fait grimper à 618 580 le nombre cumulé de cas avérés depuis février 2020, au nombre desquels 8 240 décès et 582 743 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, 308 personnes sont hospitalisées, dont 151 en soins intensifs.Le Dr Sima Tokajian a en outre insisté sur l’efficacité de la vaccination contre le Covid-19 même si elle « n’assure pas une protection totale contre le variant Delta ». « Les personnes vaccinées sont moins susceptibles de transmettre la maladie, et au cas où elles sont contaminées, et elles ont moins de risques d’être hospitalisées », a-t-elle souligné. Selon le bilan du ministère de la Santé, 29,5 % des personnes éligibles ont à ce jour reçu une première dose du vaccin et 24,3 % les deux doses.


Depuis juin, le variant Delta du coronavirus est prédominant au Liban. C’est ce qui ressort d’une étude publiée par le Dr Sima Tokajian, professeure de génomique microbienne à la faculté des arts et des sciences de l’Université libano-américaine (LAU), rendue publique hier. D’après ce travail, ce variant a remplacé Alpha « rapidement », en l’espace de six...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut