Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Kazakhstan

Cinq morts à Almaty dans une fusillade avec la police

Cinq morts à Almaty dans une fusillade avec la police

Un policier kazah, en 2014 à Astana. Photo d'arhives AFP/Alain Jocard

Cinq personnes dont deux policiers ont été tuées lundi à Almaty, la plus grande ville du Kazakhstan, dans une fusillade impliquant un homme, la police et des huissiers de justice, ont indiqué les autorités de ce pays d'Asie centrale.

Selon la police, citée par les agences de presse russes, cette fusillade a éclaté alors que les huissiers étaient venus faire appliquer un avis d'expulsion. "Un habitant de cette maison (...) a ouvert le feu sur les huissiers de justice, les officiers de police et les employés du département des situations d'urgence", a-t-elle indiqué.

L'auteur de la fusillade, qui a été arrêté, a tué deux policiers, un huissier et deux civils, dont le "nouveau propriétaire" des lieux, selon le chef adjoint de la police d'Almaty, Roustam Abdrakhmanov, qui a précisé que l'arme utilisée par le tireur était un fusil de chasse. "La situation est sous contrôle. Des poursuites pénales ont été engagées. Des enquêtes sont en cours", a précisé la police.

Selon le portail d'information kazakh Ratel.kz, l'auteur de la fusillade était engagé dans un conflit judiciaire immobilier avec le nouveau propriétaire des lieux et la justice avait ordonné son expulsion.

Les problèmes liés aux crédits immobiliers impayés sont récurrents au Kazakhstan et des manifestations ont eu lieu à plusieurs reprises ces dernières années pour alerter sur la situation de certaines familles, sur fond de crise économique et de pandémie de coronavirus.

Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev et son homologue russe Vladimir Poutine ont échangé des condoléances lundi, alors que la Russie était aussi victime d'une fusillade dans une université, qui a fait six morts.

M. Poutine "a demandé de transmettre des mots de sympathie aux familles des personnes tuées à la suite de la fusillade à Almaty", selon un communiqué du Kremlin annonçant l'appel téléphonique entre les deux dirigeants. Ce genre d'incident armé est relativement rare dans cette ex-république soviétique de 18,7 millions d'habitants.


Cinq personnes dont deux policiers ont été tuées lundi à Almaty, la plus grande ville du Kazakhstan, dans une fusillade impliquant un homme, la police et des huissiers de justice, ont indiqué les autorités de ce pays d'Asie centrale.Selon la police, citée par les agences de presse russes, cette fusillade a éclaté alors que les huissiers étaient venus faire appliquer un avis...