Rechercher
Rechercher

Société - Crise au Liban

Des traitements contre le cancer, en partie périmés, saisis chez l'ex-président de l'ordre des pharmaciens

Ces traitements manquent depuis plusieurs jours, mettant en danger la vie de nombreux patients.

Des traitements contre le cancer, en partie périmés, saisis chez l'ex-président de l'ordre des pharmaciens

Des manifestantes brandissant des pancartes dans le centre-ville de Beyrouth, pour dénoncer la pénurie de médicaments nécessaires pour le traitement des malades souffrant de cancer, le 26 août 2021. Photo AFP / ANWAR AMRO

Cent trente-deux boîtes de seringues destinées au traitement contre le cancer ont été retrouvées vendredi dans un entrepôt à Aïn el-Mreissé appartenant à l'ex-président de l'ordre des pharmaciens Rabih Hassouna, a confirmé à L'Orient-Le Jour une source au sein du ministère de la Santé. Cette découverte faisait suite à une perquisition effectuée par l'armée libanaise en vue de lutter contre le stockage illégal de médicaments. La saisie surprise a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux,  alors que le Liban connaît des pénuries massives et que des patients cancéreux ne peuvent plus se faire traiter par chimiothérapie, faute de produits disponibles.

Dans un communiqué, l'armée libanaise s’est contentée d’annoncer avoir saisi "de grandes quantités de médicaments stockés dans un entrepôt à Aïn el-Mreissé pour être vendus au marché noir, pour la plupart des traitements contre le cancer dont certains sont périmés". Les saisies ont été remises au ministère de la Santé. L'armée ne mentionne toutefois pas Rabih Hassouna. Ce dernier s'était porté candidat aux législatives de 2018 sur la liste du Courant du Futur de l'ex-Premier ministre Saad Hariri.

"Assassin"

"Cent trente-deux boîtes de seringues destinées au traitement contre le cancer ont été retrouvées dans l'entrepôt de la société Macromed, propriété de l'ex-président de l'ordre des pharmaciens Rabih Hassouna", rapporte pour sa part le média Megaphone sur Twitter. "Malheureusement, la plupart de ces médicaments étaient périmés, à cause de la cupidité, du mépris et de l'avidité du syndicaliste pour doubler les profits de son monopole", dénonce-t-il, accompagnant son tweet d'une photo du syndicaliste en question surmonté de la mention "Accapareur de traitements anti-cancéreux : assassin". "On ignore si le ministre sortant de la Santé Hamad Hassan va le laisser filer, comme il l'a déjà fait auparavant pour d'autres accapareurs  de médicaments", se demande Megaphone. 

Pour mémoire

Mobilisation en soutien aux personnes souffrant de cancer

Alors que le secteur sanitaire au Liban est en pleine crise en raison des pénuries en série, ce sont les traitements contre le cancer qui manquent depuis plusieurs jours, empêchant l'administration de chimiothérapies et mettant en danger la vie de plusieurs centaines de patients. Des dizaines de personnes se sont mobilisées jeudi à Beyrouth pour réclamer l'obtention des médicaments nécessaires au traitement des malades. Les patients lancent régulièrement des cris d'alarme afin de se procurer les produits dont ils ont besoin et pouvoir recevoir le traitement nécessaire. De nombreux professionnels de santé, syndicalistes et activistes appellent régulièrement les autorités à intervenir afin de freiner l'effondrement du secteur sanitaire, mais aucune solution n'a encore été mise en place.

Les pénuries de médicaments et de carburants, pourtant subventionnés par la Banque du Liban qui peine à assurer les fonds nécessaires, sont le fruit de la contrebande vers la Syrie et du stockage illégal par des entreprises ou des particuliers dans le but de faire des profits au moment de la levée des subventions et de la hausse conséquente des prix.


Cent trente-deux boîtes de seringues destinées au traitement contre le cancer ont été retrouvées vendredi dans un entrepôt à Aïn el-Mreissé appartenant à l'ex-président de l'ordre des pharmaciens Rabih Hassouna, a confirmé à L'Orient-Le Jour une source au sein du ministère de la Santé. Cette découverte faisait suite à une perquisition effectuée par l'armée libanaise en vue de...

commentaires (12)

Ces ASSASSINS doivent être traduits en JUSTICE c'est pas possible de voir des gens comme ca ,aller jusqu'à jouer avec la vie des autres qu'attent la justice pour donner l'exemple

Derwiche Ghaleb

12 h 49, le 29 août 2021

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Ces ASSASSINS doivent être traduits en JUSTICE c'est pas possible de voir des gens comme ca ,aller jusqu'à jouer avec la vie des autres qu'attent la justice pour donner l'exemple

    Derwiche Ghaleb

    12 h 49, le 29 août 2021

  • QUI VA LE JUGER. LA LOGIQUE DIT LES CANCEREUX A QUI IL A COUPE LES MEDICAMENTS DE LEUR VIE... OU QUELQUE JUGE HONNETE QUI PRIME LA VERITE SUR LES INTIMIDATIONS.

    OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION.

    12 h 29, le 29 août 2021

  • De jour en jour, on se rend compte qu'une partie non négligeable des habitants du Liban, est aussi corrompue que la classe dirigeante. Et que la crise actuelle, très pénible pour certains, est semble-t-il une façon d punir cette fraction, habituée à toutes les exactions. Mais, malheureusement, ceux qui souffrent le plus, ce sont les honnêtes gens. Ces derniers doivent être repérés, et filtrés par les instances internationales d'aide, car ils sont mis à l'écart, par exemple, dans cette carte de la corruption, que les dirigeants entendent faire bénéficier de corrompus à corrompus.

    Esber

    11 h 59, le 29 août 2021

  • les FSI ont certainement rempli des proces verbals lors des saisies . hassouna ministre de la sante veut leur pardonner merde pour lui mais sa mansuetude criminelle n'a aucune valeur aupres de la justice qui elle peut et doit tres bien se saisir de tous ces cas et poursuivre ces personnes coupables de crimes, rien moins d'autre. AFFAIRES A SUIVRE PAR LE REPORTERS D'INVESTIGATION.

    Gaby SIOUFI

    09 h 46, le 29 août 2021

  • Quelle perfidie! Cacher de l'essence achetée avec les subventions releve de la malhonneteté. Mais cacher des medicaments! Et en plus etre assez stupide et incompetent pour ne pas ecouler les medicaments en passe d'expirer! Incroyable!!

    Le Liban d'abord

    08 h 27, le 29 août 2021

  • Il faut faire un exemple et le juger Ca pourrait servir??? Quelle honte sur la profession !!!

    Lina Daher

    07 h 36, le 29 août 2021

  • Cet être immonde doit être jugé en comparution immédiate et être puni de la peine maximale prévue pour la mise en danger délibérée de la vie d’autrui. Et qu’un seul politicien ose intervenir en sa faveur, il devra alors être inculpé de complicité d’homicide. Mais je rêve, nous sommes au Liban, on en parlera quelques jours dans les médias, les adversaires de Hariri en profiteront un peu et ensuite on oublie tout pour passer à un autre scandale. Il est vrai que de tout temps, il y a eu les nouveaux riches de guerre, mais les libanais battent à nouveau les records d’ingéniosité en trafics de tous genre

    Liberté de penser et d’écrire

    07 h 36, le 29 août 2021

  • Il n’y a pas de mots pour exprimer notre mépris et notre dégout! Comment osez-vous! N’avez-vous donc aucune conscience?? Savez-vous ce que vivent les personnes atteintes de Cancer à l’annonce du diagnostic?? Elles vivent un enfer! Et vous, vous leur en avez vivre un autre! Criminels! L’histoire retiendra votre nom et vos actions!

    Abdul-Massih Nicole

    06 h 57, le 29 août 2021

  • Ce pays de m...e détient le record du nombre de pourris et de crapules au mètre carré.

    Robert Malek

    00 h 55, le 29 août 2021

  • Les libanais ont dans leur ADN le gène du profit et de la cupidité peu importe la façon, peu importe les conséquences sur ceux qui vivent tout autour. Les gens ont un cancer ils ont besoin de médicaments ? Peu importe, on stocke et on attend que les prix grimpent pour vendre. Les gens ont besoin d’essence pour travailler, pour subvenir à leurs besoins? Là aussi, qu’importe, on stocke pour faire de la contrebande ou on attend que les prix soient multipliés par deux voire trois pour vendre et ramasser un grand pactole et tant pis pour ceux qui ont crevé en attendant. Il y a encore dans ce pays des personnes dignes honnêtes intègres mais les trois quarts de la population sont pourris jusqu’à la moelle.

    Karam Georges

    22 h 30, le 28 août 2021

  • Voilà chaque jour on découvre NOTRE LIBAN . SILENCE la SOCIÉTÉ CIVILE :ELLE vous dit SILENCE ...Attendons, voire comment impliquer IRAN ET HB !!

    aliosha

    19 h 38, le 28 août 2021

  • En dehors de la crise des déchets notre pays est bel bien enterré sous l'ordure humaine.

    Je partage mon avis

    19 h 19, le 28 août 2021

Retour en haut