Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Grèce

Incendie dans le Péloponnèse : une dizaine de maisons brûlées, cinq blessés

Incendie dans le Péloponnèse : une dizaine de maisons brûlées, cinq blessés

Des pompiers éteignant un incendie à Labiri, près de Patras, dans le Péloponnèse, en Grèce, le 31 juillet 2021. Photo EUROKINISSI / AFP

Une dizaine de maisons ont brûlé et cinq personnes ont été blessées dans un important incendie de forêt dans le nord-ouest du Péloponnèse, près de la ville de Patras, selon un bilan provisoire de la protection civile grecque. Les cinq blessés, avec des problèmes respiratoires, ont été transportés dans les hôpitaux de la région, a précisé la protection civile.

Les hôpitaux de Patras et d'Aigio avaient été mis en alerte dès samedi midi pour accueillir d'éventuels blessés, de même que les garde-côtes afin qu'ils puissent secourir des baigneurs qui pourraient être étouffés par la fumée.
Cinq villages ont été évacués en raison de cet important feu qui s'est déclaré par des températures caniculaires. 145 pompiers, 50 camions, 8 avions bombardiers d'eau et des hélicoptères ont été mobilisés pour lutter contre ce feu dans la région de Zeria, selon les pompiers.

Selon la protection civile, 56 feux de forêt se sont déclarés durant les dernières 24h, la plupart ayant été maîtrisés rapidement. Les autorités ont envoyé durant la journée de samedi des messages d'alerte sur les téléphones portables pour prévenir les habitants de la nécessité d'évacuer les villages de Zeria, Kamares, Achaias et Labiri.

Samedi en fin d'après-midi, la station balnéaire de Loggos a été également évacuée, le feu s'étant propagé vers la côte. Les habitants et touristes ont été transportés par la police portuaire vers le port d'Aigio, à quelques kilomètres du village.

Autoroute fermée 
L'autoroute sur la zone concernée ainsi que le pont de Rio-Antirio reliant le Péloponnèse et la Grèce continentale ont été fermés à la circulation, selon l'agence de presse grecque ANA. Samedi soir, les voitures qui étaient à l'arrêt pouvaient de nouveau au compte-goutte reprendre la route.

Laurent Courrèges, 49 ans, adjoint d'éducation dans une école parisienne, en vacances en Grèce avec ses amis, s'est retrouvé dans un immense bouchon après le grand pont à haubans de Patras et le premier péage, et a été contraint de reprendre le pont dans l'autre sens et de sortir de l'autoroute coupée. Le groupe a mis plus de six heures pour rallier l'aéroport d'Athènes. "J'ai bien entendu raté mon avion Transavia de 19h30 pour Orly et ai trouvé un vol Air France à 6h du matin", raconte Laurent Courrèges qui se prépare à passer une courte nuit à l'aéroport.

Asséchées par la chaleur, les forêts grecques connaissent chaque été des incendies. La Grèce fait face à une nouvelle vague de chaleur depuis vendredi, avec des températures oscillant entre 42 et 44 degrés Celsius, selon les services météorologiques. Il y a quelques jours, un incendie a ravagé le mont Penteli, à proximité d'Athènes. En juillet 2018, 102 personnes avaient trouvé la mort dans la ville côtière de Mati, près d'Athènes, le pire bilan provoqué par un incendie dans le pays.


Une dizaine de maisons ont brûlé et cinq personnes ont été blessées dans un important incendie de forêt dans le nord-ouest du Péloponnèse, près de la ville de Patras, selon un bilan provisoire de la protection civile grecque. Les cinq blessés, avec des problèmes respiratoires, ont été transportés dans les hôpitaux de la région, a précisé la protection civile.Les hôpitaux de...