Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Syrie

Deraa secouée par les affrontements les plus meurtriers en trois ans

Au moins 13 combattants et trois civils ont été tués hier dans des affrontements dans la province de Deraa, secouée par les combats les plus meurtriers entre forces du régime et combattants locaux depuis la reconquête du secteur, a rapporté une ONG. Berceau du soulèvement anti-Assad en 2011, la province de Deraa a été reprise à l’été 2018 par le régime de Bachar el-Assad, mais en vertu d’un accord inédit, les rebelles qui y étaient ont été autorisés à rester. Depuis, le secteur est régulièrement secoué par des attentats et des attaques contre les forces du régime. Les tensions ont atteint un nouveau pic hier, et la région a connu les « affrontements les plus violents depuis qu’elle est sous le contrôle du régime », selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Les forces du régime ont tiré des obus et tenté de progresser au sol pour donner l’assaut contre Deraa al-Balad, un grand quartier du chef-lieu tenu par d’anciens rebelles, a indiqué l’OSDH. En représailles, des hommes armés ont lancé hier une contre-attaque et conquis plusieurs positions du régime dans la province. « Huit soldats syriens et combattants de milices alliées ont péri dans des affrontements », a annoncé l’OSDH précisant que « plus d’une quarantaine de combattants prorégime ont été faits prisonniers lors de combats pour conquérir plusieurs positions à travers la province ». Toujours selon l’Observatoire, des tirs d’artillerie du régime dans différentes zones de la province ont tué cinq combattants du camp adverse, et trois civils, parmi lesquels une mère et son enfant. Le quotidien prorégime al-Watan a rapporté « le début d’une opération militaire contre des terroristes » qui ont « saboté l’accord de réconciliation », en référence à ces initiatives négociées par le régime avec les rebelles au moment de sa reconquête.



Au moins 13 combattants et trois civils ont été tués hier dans des affrontements dans la province de Deraa, secouée par les combats les plus meurtriers entre forces du régime et combattants locaux depuis la reconquête du secteur, a rapporté une ONG. Berceau du soulèvement anti-Assad en 2011, la province de Deraa a été reprise à l’été 2018 par le régime de Bachar el-Assad, mais en...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut