Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Incendie maîtrisé au pied des silos de blé au port de Beyrouth




Un camion de la Défense civile dépêché près des silos éventrés du port de Beyrouth où un incendie s'est déclaré jeudi matin. Photo ANI

La Défense civile a éteint jeudi matin un incendie qui s'est déclaré parmi les résidus de blés au pied des silos éventrés dans le port de Beyrouth, dévasté le 4 août 2020 par l'énorme explosion de nitrate d'ammonium, rapporte l'Agence nationale de l'information (Ani, officielle). Des opérations de refroidissement étaient en cours. 

Le port de la capitale a été ravagé par une immense déflagration, le 4 août dernier, due à l'explosion de grandes quantités de nitrate d'ammonium stockées depuis des années au port sans mesure de sécurité, après un incendie dans le hangar 12. La catastrophe a fait plus de 200 morts, 6.500 blessés et ravagé la capitale.

Au début du mois de juillet, Franck Riester, ministre français délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, en visite au Liban, avait annoncé le lancement du traitement des céréales qui se sont déversées à l'extérieur des silos à grains partiellement détruits. Entre 20 000 et 30 000 tonnes de grains mêlés aux gravats et aux déchets accumulés dans le port devraient être recyclés d’ici quatre mois grâce à Recygroup International, une entreprise française d’ingénierie environnementale qui a mis en place la procédure de tri.



La Défense civile a éteint jeudi matin un incendie qui s'est déclaré parmi les résidus de blés au pied des silos éventrés dans le port de Beyrouth, dévasté le 4 août 2020 par l'énorme explosion de nitrate d'ammonium, rapporte l'Agence nationale de l'information (Ani, officielle). Des opérations de refroidissement étaient en cours. Le port de la capitale a été ravagé par une...