Rechercher
Rechercher

Économie - TRANSPORTS PUBLICS

Augmentation de 50 % des tarifs des taxis-services dès lundi prochain

Annoncée au début du mois par le président de la Fédération des syndicats des transporteurs routiers, Bassam Tleiss, la réunion avec le ministre de l’Intérieur et celui des Travaux publics et des Transports s’est tenue hier. Une rencontre fructueuse pour le secteur puisqu’une nouvelle majoration des tarifs du transport public au Liban y a finalement été actée, après de nombreux débats sur la question au cours des dernières semaines dans le sillage de l’augmentation des prix des hydrocarbures dans un Liban en crise. Ainsi, les tarifs des taxis-services (taxis partagés) et des bus augmenteront dès lundi prochain de 50 %, fixés respectivement à 4 000 et 2 000 livres libanaises par trajet en ville (des tarifs que certains chauffeurs ont commencé à appliquer unilatéralement).

La majoration ne devrait toutefois s’appliquer que provisoirement, le temps de mettre en place les « promesses » d’aides de la part du gouvernement sortant de Hassane Diab, édictées début juillet. Réparties sur trois volets, celles-ci consistent à inclure les transporteurs routiers parmi les personnes qui bénéficieront de la carte d’approvisionnement à destination des familles les plus défavorisées ; l’octroi d’une aide de 500 000 livres par mois pour chacun d’entre eux pour l’entretien des véhicules ; et des quantités limitées de carburant à prix réduits (40 000 livres pour les 20 litres d’essence et 30 000 livres pour les 20 litres de mazout).



Annoncée au début du mois par le président de la Fédération des syndicats des transporteurs routiers, Bassam Tleiss, la réunion avec le ministre de l’Intérieur et celui des Travaux publics et des Transports s’est tenue hier. Une rencontre fructueuse pour le secteur puisqu’une nouvelle majoration des tarifs du transport public au Liban y a finalement été actée, après de nombreux...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut