Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Plus de 4.000 litres de carburant de contrebande saisis par la police dans le Sud

Plus de 4.000 litres de carburant de contrebande saisis par la police dans le Sud

Des bouteilles et bidons en plastique remplis de carburant saisis par la police au Liban-Sud. Photo tirée du site des FSI

Plus de 4.000 litres d'essence et de mazout, stockés de manière illégale et dangereuse à des fins de contrebande, ont été saisis dans plusieurs localités du Liban-Sud, a annoncé samedi la police. Les saisies de ce genre sont désormais courantes au Liban, qui connaît d'importantes pénuries de carburant. 

Ces matières ont été saisies après plusieurs autres opérations similaires effectuées par les Forces de sécurité intérieure dans différents entrepôts et stations-service du Sud. Elles étaient stockées dans de grosses bouteilles et bidons en plastique ainsi que dans une citerne métallique, afin d'être ultérieurement revendues au marché noir. 

Le Liban connaît depuis plusieurs semaines une pénurie d'essence et de mazout, en raison d'une part de la lenteur des procédures administratives pour le financement des importations subventionnées par la Banque du Liban, et de l'autre des opérations de contrebande à destination de la Syrie. Le mazout est pourtant essentiel pour faire tourner les générateurs privés, répandus dans tout le pays pour pallier le déficit de production de courant d'Électricité du Liban. En raison de ces pénuries et du rationnement sévère de l'électricité, les Libanais sont plongés dans le noir plusieurs heures par jour.


Plus de 4.000 litres d'essence et de mazout, stockés de manière illégale et dangereuse à des fins de contrebande, ont été saisis dans plusieurs localités du Liban-Sud, a annoncé samedi la police. Les saisies de ce genre sont désormais courantes au Liban, qui connaît d'importantes pénuries de carburant. Ces matières ont été saisies après plusieurs autres opérations similaires...