Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Contestation au Liban

Pénuries et dépréciation de la livre : des manifestants bloquent des routes dans plusieurs régions


Pénuries et dépréciation de la livre : des manifestants bloquent des routes dans plusieurs régions

La route de Beddaoui bloquée avec des camions, au Liban-Nord, le 26 juin 2021. Photo ANI

Plusieurs axes routiers du Liban ont été coupés samedi par des manifestants qui expriment leur colère et leur ras-le-bol vis-à-vis de la crise économique, des pénuries et de la dépréciation de la livre libanaise face au dollar. 

Dans le Nord, la route de Halba a été fermée par des contestataires, ainsi que celles de Beddaoui, bloquée avec des camions, et les accès à la place el-Nour de Tripoli. Au Sud, les routes entourant le village de Chehabiyé, à l'est de Tyr, ont été bloquées avec des murets de pierre, afin de protester contre la fermeture des stations-service de la région et la pénurie d'essence. Des conducteurs de mini-vans ont, eux, fermé temporairement les voies sous un pont à l'entrée de Saïda.

A Beyrouth, des protestataires ont fermé la route entre la Cité sportive et le rond-point dit de Cola avec des bennes à ordures, selon l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). 

Le Liban s'enfonce irrémédiablement dans la crise et ses habitants souffrent d'une perte vertigineuse de leur pouvoir d'achat et de graves pénuries de biens de première nécessité. La livre libanaise continue par ailleurs sa chute et a dépassé, samedi, la barre de 17.000 LL pour un dollar; 





Plusieurs axes routiers du Liban ont été coupés samedi par des manifestants qui expriment leur colère et leur ras-le-bol vis-à-vis de la crise économique, des pénuries et de la dépréciation de la livre libanaise face au dollar. Dans le Nord, la route de Halba a été fermée par des contestataires, ainsi que celles de Beddaoui, bloquée avec des camions, et les accès à la place...