Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Israël

Le chef de l'armée israélienne va aux Etats-Unis pour discuter Gaza et Iran

Le chef de l'armée israélienne va aux Etats-Unis pour discuter Gaza et Iran

Un drapeau israélien. Photo d'illustration AFP

Le chef de l'armée israélienne entame ce week-end une tournée américaine pour discuter notamment de l'Iran et du Hamas palestinien, a indiqué jeudi l'armée, constituant la première visite d'un haut responsable israélien à Washington depuis la constitution d'un nouveau gouvernement en Israël.

Le général Aviv Kohavi doit quitter Tel-Aviv samedi pour cette visite officielle de six jours, la première dans ses fonctions actuelles. Il se rendra notamment au siège en Floride du Commandement militaire pour le Moyen-Orient et reviendra avec ses interlocuteurs américains sur la guerre qui a opposé pendant 11 jours l'Etat hébreu et le Hamas, mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza.

Du 10 au 21 mai, 260 Palestiniens ont été tués par des frappes israéliennes à Gaza, parmi lesquels des combattants, selon les autorités locales. En Israël, les tirs de roquettes depuis Gaza ont fait 13 morts, dont un soldat, d'après la police et l'armée. L'ONU et l'Egypte tentent actuellement de consolider le cessez-le-feu fragile entré en vigueur il y a quatre semaines -- violé cette semaine avec le lancement de tirs de ballons incendiaires depuis Gaza et de frappes aériennes israéliennes -- pour encadrer la reconstruction et le développement de l'enclave surpeuplée et sous blocus israélien.

En parallèle, le Hamas s'est dit ouvert à des négociations "indirectes" concernant un échange de prisonniers, Israël souhaitant rapatrier les corps de deux soldats tués en 2014 et de deux civils, entrés de leur propre gré à Gaza et détenus depuis. Le retour des dépouilles des deux soldats sont un "prérequis à tout développement important" à propos de Gaza, a indiqué jeudi à l'AFP un responsable de l'armée israélienne.

L'Iran sera un autre sujet clé évoqué lors de cette tournée américaine. Selon cette même source, M. Kohavi discutera des "violations par l'Iran de l'accord sur le nucléaire" iranien de 2015, duquel l'administration Trump s'est retirée en 2018 mais que le nouveau président américain Joe Biden veut remettre sur les rails. "Nous devons nous préparer rapidement à un retour à l'accord sur le nucléaire iranien", a d'ailleurs soutenu cette semaine le nouveau chef de la diplomatie Yaïr Lapid, précisant "qu'Israël fera tout en son pouvoir pour empêcher l'Iran d'obtenir la bombe nucléaire".

Une page de l'histoire d'Israël s'est tournée dimanche avec la constitution d'un nouveau gouvernement mettant fin à 12 ans de règne ininterrompu de Benjamin Netanyahu, Premier ministre le plus pérenne de l'histoire de l'Etat hébreu.


Le chef de l'armée israélienne entame ce week-end une tournée américaine pour discuter notamment de l'Iran et du Hamas palestinien, a indiqué jeudi l'armée, constituant la première visite d'un haut responsable israélien à Washington depuis la constitution d'un nouveau gouvernement en Israël.Le général Aviv Kohavi doit quitter Tel-Aviv samedi pour cette visite officielle de six jours,...