Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Plus de 46.000 personnes vaccinées en 48h de "marathon" Pfizer

"Au lieu d'attendre les hésitants à se faire vacciner, visons ceux qui le souhaitent, même s'ils font partie de la catégorie des jeunes, afin de ralentir la transmission communautaire", plaide le Dr Abiad.

Plus de 46.000 personnes vaccinées en 48h de

Une femme recevant une dose du vaccin Pfizer/BioNTech, lors d'une seconde journée consécutive de "marathon" contre la pandémie. Photo Twitter/Ministère libanais de la Santé

Plus de 46.000 personnes ont été vaccinées au produit Pfizer/BioNTech contre le coronavirus à l'issue d'un "marathon" de 48h qualifié de "réussi" par les autorités libanaises.

Au total, 46.286 doses du vaccin Pfizer-BioNTech ont été administrées durant le weekend : 21.880 samedi, et 24.406 dimanche. Aujourd'hui, toute personne âgée de 53 ans et plus, et les plus de seize ans ayant des besoins spécifiques, étaient ciblés sur tout le territoire, alors que la veille, le seuil avait été fixé à 55 ans, permettant à plus de 19.000 individus de se faire vacciner.


"Un marathon Pfizer largement réussi, avec la vaccination d'environ 40.000 individus de plus de 53 ans et plus de 16 ans à besoins spécifiques", s'est félicité le gouvernement sur le compte twitter dédié à sa plateforme électronique Impact. "Les retours positifs auprès des hôpitaux montrent la satisfaction de la population", ont affirmé les autorités, saluant au passage le personnel médical pour ses efforts.

"Une atmosphère de bonheur et de sérénité a été possible grâce aux efforts des équipes qui participent au marathon d'aujourd'hui, malgré toute la frustration que nous ressentons", s'est pour sa part félicité le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, sur Twitter.

Pourtant, le directeur de l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri de Beyrouth, le Dr Firas Abiad, s'inquiétait aux premières heures du marathon d'une faible affluence à l'établissement. "Il est peut être encore trop tôt, pour un dimanche matin", avait-il estimé, avant de se raviser en fin de journée et de qualifier le "marathon" de dimanche de "réussi à tous les niveaux".

"(...) Il vaut mieux accélérer la campagne de vaccination en ciblant ceux qui souhaitent recevoir les injections, notamment les jeunes. (...) C'est de la sorte que nous brisons les chaînes de transmission au sein de la société", a préconisé le médecin, dans une série de tweets publiés en matinée. "L'économie est chancelante et il y a des pénuries de médicaments et d'équipements sanitaires. Ce qui veut dire que le Liban ne pourra pas supporter une nouvelle vague de coronavirus. Au lieu d'attendre les hésitants à se faire vacciner, visons ceux qui le souhaitent, même s'ils font partie de la catégorie des jeunes, car cela ralentira la transmission communautaire", a plaidé le Dr Abiad. Il a reconnu que le taux de la population ayant reçu jusque-là une première dose de vaccin est en dessous des 13%, "une moyenne basse comparée aux autres pays". "Ce chiffre nous laisse face au danger d'une nouvelle vague de contaminations", a-t-il prévenu.

Samedi, plus de 19.000 personnes avaient également été vaccinées à l'issue d'une première journée marathon, selon les chiffres officiels. Et lors du même événement organisé à l'échelle nationale avec le produit AstraZeneca il y a deux semaines, environ 10.000 personnes avaient été vaccinées sur toute la journée, alors que le week-end dernier, l'événement organisé dans la Békaa et le Akkar (des régions à faible taux d'immunisation) avait permis d'administrer 2.690 doses.

Bilan quotidien

Selon les derniers chiffres publiés dimanche en fin de journée par le ministère de la Santé, 13,2% de personnes ont déjà reçu leur première dose de vaccin à l'un des produits disponibles dans le pays, alors que 6,6% ont reçu les deux injections nécessaires pour les produits de Pfizer, AstraZeneca et Spoutnik-V. La campagne de vaccination semble donc s'accélérer, alors que les indicateurs sanitaires poursuivent leur baisse depuis plusieurs semaines.

Ainsi, selon le dernier rapport quotidien publié aujourd'hui, 81 nouveaux cas et quatre décès durant les dernières 24h. Ainsi, un total de 542.604 cas et 7.798 décès ont été signalés depuis février 2020, date de l'apparition de la pandémie au Liban.


Plus de 46.000 personnes ont été vaccinées au produit Pfizer/BioNTech contre le coronavirus à l'issue d'un "marathon" de 48h qualifié de "réussi" par les autorités libanaises. Au total, 46.286 doses du vaccin Pfizer-BioNTech ont été administrées durant le weekend : 21.880 samedi, et 24.406 dimanche. Aujourd'hui, toute personne âgée de 53 ans et plus, et les plus de seize ans ayant...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut