Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus

Plus de 19.000 personnes vaccinées au premier jour d'un "marathon" Pfizer dans tout le Liban

Quatre décès et 148 nouvelles contaminations enregistrées au cours des dernières 24h. 

Plus de 19.000 personnes vaccinées au premier jour d'un

Des soignants libanais examinant des seringues destinées à la vaccination contre le coronavirus. Photo d'illustration Joao Sousa

Plus de 19.000 personnes ont été vaccinées samedi dans le cadre du "marathon" organisé par le ministère libanais de la Santé avec le produit de Pfizer/BioNTech, qui doit se poursuivre dimanche. Les chiffres de cette première journée du marathon ont été considérés comme encourageants par de nombreux responsables sanitaires, qui se sont félicités de cette participation massive des personnes éligibles, à savoir celles d'une part de plus de 55 ans et d'autre part de plus de seize ans ayant des besoins spécifiques. 

Selon les chiffres publiés en soirée par le ministère de la Santé, 19.089 personnes ont reçu leur dose de vaccin tout au long de la journée, dans les différentes régions du pays. Si le "mégacentre" de vaccination tenu par la Croix rouge libanaise au City Mall de Dora, au nord de Beyrouth, a accueilli le plus de patients, la répartition des personnes ayant profité de cette initiative semblait relativement homogène entre les régions. Le ministre sortant des Affaires sociales, Ramzi Moucharrafiyé, a annoncé en soirée que 3.400 personnes à besoins spécifiques avaient pu être vaccinées entre 8 et 18h.

A titre indicatif, lors du marathon organisé à l'échelle nationale avec le produit AstraZeneca il y a deux semaines, environ 10.000 personnes avaient été vaccinées sur toute la journée. Le week-end dernier, l'événement organisé dans la Békaa et le Akkar (des régions à faible taux d'immunisation) avait permis d'administrer 2.690 doses.

Dans la soirée, le ministère de la Santé a annoncé que, face au succès de cette première journée, et au vu de la disponibilité du produit de Pfizer/BioNTech dans le pays, la catégorie d'âge des patients éligibles serait abaissée à 53 ans (c'est-à-dire toute personne née avant 1968). 

L'annonce publiée par le ministère de la Santé concernant le second jour du marathon Pfizer au Liban, ouvert aux personnes de 53 ans et plus.

Aucune limite de nombre

Se félicitant du succès de cette initiative, le ministre de la Santé a fait état, dans la matinée, d'une "forte affluence" dans les différents centres du pays. Il a assuré qu'il n'y avait "pas de limite" au nombre de participants éligibles pouvant recevoir leur première dose de vaccin au cours du week-end. "Nous sommes à vos côtés", a-t-il ajouté dans un tweet.

La conseillère du Premier ministre en politique de santé, Petra Khoury, s'est également réjouie du "très bon taux de participation". "Les vaccins sont disponibles en nombre suffisant", a-t-elle assuré dans un entretien avec la chaîne locale LBCI, ajoutant qu'"une nouvelle cargaison de vaccins Pfizer arrivera demain (dimanche) au Liban". "N'hésitez pas à vous faire vacciner", a-t-elle plaidé. Un appel auquel ont fait écho des propos du directeur de l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri de Beyrouth, Firas Abiad. "Aujourd'hui et demain, nous pouvons tous prévenir les conséquences d'une future vague en faisant vacciner nos proches. Chaque effort déployé maintenant permettra de sauver des vies", a twitté le médecin.

Dans la journée, le directeur de l'hôpital gouvernemental de Saïda (Liban-sud), Ahmad el-Samadi, avait ainsi indiqué à notre correspondant Mountasser Abdallah qu'une forte affluence avait été enregistrée dans son établissement dès les premières heures d'ouverture. 

Quatre décès
Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de la Santé, 12,8% ont déjà reçu leur première dose de vaccin à l'un des produits disponibles dans le pays, alors que 6,6% ont reçu les deux injections nécessaires pour les produits de Pfizer, AstraZeneca et Spoutnik-V, disponibles dans le pays. La campagne de vaccination semble donc s'accélérer, alors que les indicateurs sanitaires poursuivent leur baisse depuis plusieurs semaines.

Ainsi, quatre décès et 148 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon le bilan quotidien publié samedi soir par le ministère de la Santé. Cela fait porter à 545.523 le nombre de cas cumulés depuis février 2020, date de l'apparition de la pandémie dans le pays. Parmi ces cas, on dénombre 7.794 décès et 527.174 guérisons. Concernant les cas toujours actifs, 126 patients sont hospitalisés dont 71 ont été admis aux soins intensifs. Le taux de positivité par rapport au nombre de tests de dépistage effectués ces quatorze derniers jours est lui de 1,6 %.


Plus de 19.000 personnes ont été vaccinées samedi dans le cadre du "marathon" organisé par le ministère libanais de la Santé avec le produit de Pfizer/BioNTech, qui doit se poursuivre dimanche. Les chiffres de cette première journée du marathon ont été considérés comme encourageants par de nombreux responsables sanitaires, qui se sont félicités de cette participation massive des...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut