Rechercher
Rechercher

Économie - Financement

Lancement effectif du prêt de 10 millions de dollars de la BM aux agriculteurs libanais

Le ministre sortant de l’Agriculture et de la Culture, Abbas Mortada, a officiellement lancé hier, lors d’une conférence à Beyrouth, le « Programme de coupons d’intrants agricoles pour soutenir les agriculteurs libanais en 2021 » en collaboration avec le Programme alimentaire mondial (PAM). Financé par la réallocation d’un prêt de 10 millions de dollars issus du projet « Routes et emplois » de la Banque mondiale (BM), ce programme est mis en œuvre en coopération avec l’institution financière internationale, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), ainsi que par le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR).

Prévu pour aider 26 700 petites et moyennes entreprises (PME) agricoles à obtenir des intrants (fertilisants, graines, etc.) et du fourrage pour leur bétail en leur distribuant des coupons d’une valeur de 300 dollars pour chacune des deux catégories. La BM avait précisé en mai que la transaction entre les agriculteurs et les importateurs se fera en dollars en raison de la dépréciation de la monnaie libanaise dans un contexte de crise. Le projet inclut également l’approvisionnement de près d’un million de vaccins destinés aux animaux.

Le lancement effectif des candidatures sur le site du ministère de l’Agriculture est programmé pour lundi et durera deux mois.

Après la période d’inscription, c’est le PAM qui recrutera des sociétés indépendantes pour vérifier les critères d’éligibilité des agriculteurs ainsi qu’un contrôle de la distribution des coupons. Le CDR, lui, recrutera une autre société pour vérifier les vaccinations animales. Enfin, la BM assurera un suivi étroit de la mise en œuvre du programme.


Le ministre sortant de l’Agriculture et de la Culture, Abbas Mortada, a officiellement lancé hier, lors d’une conférence à Beyrouth, le « Programme de coupons d’intrants agricoles pour soutenir les agriculteurs libanais en 2021 » en collaboration avec le Programme alimentaire mondial (PAM). Financé par la réallocation d’un prêt de 10 millions de dollars issus du projet...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut