Rechercher
Rechercher

Politique - Manifestations

« Mort à Israël », scande la foule réunie à Haret Hreik en soutien à Gaza

Des milliers de Libanais et de Palestiniens ont pris part au « festival » organisé par le Hezbollah dans la banlieue sud de Beyrouth.

« Mort à Israël », scande la foule réunie à Haret Hreik en soutien à Gaza

Des milliers de Libanais, sympathisants et militants au sein du Hezbollah, ainsi que des Palestiniens ont participé au festival organisé hier à Haret Hreik en soutien à Gaza. Photo João Sousa

Par milliers, des militants et des sympathisants du Hezbollah, ainsi que des Palestiniens ont répondu hier présent à l’appel lancé par le parti chiite pour un rassemblement à Haret Hreik, dans la banlieue sud de Beyrouth, en soutien à Gaza, cible de bombardements israéliens meurtriers depuis plusieurs jours.

Munis de drapeaux du Hezbollah et de Palestine, keffieh enroulée sur la tête ou autour des épaules, les manifestants se sont mis en route dès l’après-midi pour rejoindre la rue Choura où des chaises en plastique étaient alignées en prévision du « festival ». Un drapeau libanais couvre également une partie de la façade d’un bâtiment. Certains brandissent le portrait du général iranien Kassem Soleimani, commandant de la force d’élite al-Qods, tué en janvier 2020 dans une frappe ordonnée à Bagdad par Donald Trump, alors président des États-Unis.

Sur l’estrade montée pour l’occasion, de grosses pancartes avec des slogans hostiles à Israël sont dressées. « Israël a été vaincu », « Nous ne laisserons pas tomber la Palestine », peut-on y lire. Des images de la mosquée al-Aqsa et de roquettes ornent également l’estrade couverte d’un tapis rouge. « Mort à Israël », scande la foule.

« Je suis venue fêter la victoire que nous espérons remporter sur les Israéliens et les Juifs, confie une Palestinienne de 54 ans à notre journaliste sur place. Les batailles doivent se poursuivre jusqu’à atteindre cet objectif et pour que le sang des martyrs ne soit pas versé en vain. » Mais pour elle, le Hezbollah ne doit pas intervenir et doit « rester neutre ».

Lire aussi

Mohammad Tahan : plongée dans la « fabrication » d’un martyr

Des haut-parleurs diffusent à tue-tête des chansons hostiles à Israël. L’une d’elles, intitulée « Mort à Israël », revient presque en boucle. Des enfants portant les couleurs de la Palestine accompagnent leurs parents à ce rassemblement dont les rangs grossissaient rapidement au fil des minutes. Pour Zeinab, une sympathisante du Hezbollah de 16 ans, ce festival « est un soutien à Jérusalem qu’on voudrait libérer des Israéliens ». La jeune femme estime que cette bataille, dans laquelle le Hamas, au pouvoir à Gaza, a tiré des milliers de roquettes vers Israël, doit être remportée parce que cela n’aura que des répercussions positives pour l’économie du Liban. « Le Hezb a d’ailleurs pour mission d’œuvrer pour la libération de Jérusalem, poursuit-elle. Nous trouvons qu’il est important de garder le Liban à l’abri des hostilités, mais il est encore plus important de libérer la Palestine. Nous soutenons la cause palestinienne. »

Dans une allocution, Hachem Safieddine, président du conseil exécutif du Hezbollah, affirme que « cette bataille est différente des autres et (que) c’est la bataille de toute la oumma ». S’adressant au Premier ministre israélien Benjamin Netanayhu, il lance qu’il devrait « reconnaître au plus vite la nouvelle équation imposée par la résistance à Gaza ».

Un rassemblement similaire a également été organisé à Baalbeck, à l’initiative du Hezbollah, en soutien au peuple palestinien.


Par milliers, des militants et des sympathisants du Hezbollah, ainsi que des Palestiniens ont répondu hier présent à l’appel lancé par le parti chiite pour un rassemblement à Haret Hreik, dans la banlieue sud de Beyrouth, en soutien à Gaza, cible de bombardements israéliens meurtriers depuis plusieurs jours.Munis de drapeaux du Hezbollah et de Palestine, keffieh enroulée sur la tête...

commentaires (5)

Haha patiente ... depuis 75 ans loool

Bery tus

14 h 42, le 18 mai 2021

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Haha patiente ... depuis 75 ans loool

    Bery tus

    14 h 42, le 18 mai 2021

  • Patience , Patience , Patience , LES PALESTINIENS ONT LE TEMPS : Rira bien qui Rira le dernier ...

    aliosha

    13 h 14, le 18 mai 2021

  • Hassan Nasrallah envoie ses moutons bêler alors qu’il ne sait plus où il habite. Il fait la guerre en Syrie soit disant contre les islamistes pendant qu’ils les arme et les appuie en Palestine. Car il ne faut pas oublier qu’avant d’être des citoyens palestiniens qui défendent leur territoire les Hams sont connus dans le monde pour être une organisation islamiste terroriste, et HN les aide à instaurer une république islamiste et non une démocratie palestinienne. Peut être pour leur faire la guerre après. Comme ça il a toujours une excuse pour ne pas déposer ses armes. Quelqu’un peut nous expliquer la logique de HB et ses maîtres? Un jour ennemi et un autre ami des mêmes qu’ils combattent partout ailleurs. Mais un mouton n’est pas censé réfléchir d’où le troupeau qui exécute les ordres sans se poser des questions.

    Sissi zayyat

    12 h 20, le 18 mai 2021

  • Ils sont très créatifs ces gens la ! Je viens de découvrir que si le Hamas bombarde Haïfa et Tel-Aviv, l’économie du Liban va s’améliorer ! Comment n'y avait on donc pas pensé avant ! Il a fallu plus de 50 ans de défaites aux arabes pour que le Hezbollah nous illumine de cette trouvaille si simple, si a portée de main que personne n'y avait pensé ! Eh bien je leur souhaite bonne chance parce qu'a mon avis les Palestiniens auront dégagés de Jérusalem avant fin 2030 et le Hezbollah, du Liban, idem. Au lieu de perdre leur temps a dépenser des sous, dont leur peuple a besoin, qu'ils arrêtent leurs guerres un peu partout, leurs trafiques en tout genre, et qu'ils permettent a leur pays de se remettre debout pour ne pas que les Chiites ne finissent, justement, comme les peuples Palestiniens et Syriens.

    Pierre Hadjigeorgiou

    09 h 48, le 18 mai 2021

  • Honte aux palestiniens qui défilent aux côtés des bourreaux des peuples libanais, syrien, iraquien et iranien ! Ils sont les dignes successeurs de leurs ancêtres que l'ennemi assadien a armés pour combattre les chrétiens libanais en lieu et place d'Israël. Et ça nous parle de victoire ? Juillet 2006 c'était une victoire ? Victoire pour les imposteurs de l'Axe ça peut-être car leur a donné en ce temps là un semblant de légitimité et permis de maintenir les Libanais dans la crainte servile d'un "retour à la guerre civile". La seule vraie victoire pour les Palestiniens serait d'arrêter la colonisation sioniste de la Terre Sainte. SVP chers Palestiniens ne laissez pas les imposteurs de l'Axe voler votre cause sinon les Libanais Syriens Iraquiens et Iraniens vous en voudront à vie !

    Citoyen libanais

    08 h 40, le 18 mai 2021

Retour en haut