Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Tensions

Des manifestants traversent brièvement la frontière entre le Liban et Israël, deux blessés

Des manifestants traversent brièvement la frontière entre le Liban et Israël, deux blessés

Des manifestants rassemblés le 7 mai 2021 dans le village libanais de Khiam, près de la frontière avec Israël, à l'occasion de la Journée de Jérusalem. Photo REUTERS/Aziz Taher

Quelques dizaines de manifestants ont brièvement traversé vendredi la frontière libanaise et sont entrés en territoire israélien, avant que l'armée israélienne ne tire sur eux, faisant deux blessés dans leurs rangs et les forçant à rebrousser chemin, selon notre correspondant au Liban-Sud, Mountasser Abdallah.

Les protestataires se sont rapprochés de la barrière frontalière, près de la colonie de Metoulla (en face de KfarKila, côté libanais), avant que des chars israéliens ne lancent des tirs de sommation. Selon la chaîne LBCI, les militaires israéliens ont ensuite ouvert le feu contre les manifestants. Notre correspondant précise que deux Libanais ont été blessés. Il s'agit de Hussein Salloub et Mohammad Tahan, originaires de Adloun, au Liban-Sud. Leur état de santé ne semble pas préoccupant à ce stade mais ils ont été toutefois hospitalisés dans la région. Ils ont été blessés "par le tir de deux obus israéliens tombés près d'eux, précise l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Dans la foulée, l'armée libanaise et les forces de sécurité sont arrivés sur les lieux pour repousser les dizaines de jeunes de la frontière, selon l'Ani.

Sur des images diffusées par plusieurs médias libanais, notamment la LBCI et al-Manar (chaîne du Hezbollah), ou encore arabes comme al-Jazeera, on aperçoit des manifestants brandissant des drapeaux du Hezbollah, de la Palestine et du Liban, dans un champ situé du côté israélien. 


Le porte-parole arabophone de l'armée israélienne, Avichay Adraee, a confirmé cette incursion. "Des tanks de l'armée israélienne ont tiré des coups de sommation en direction de fauteurs de troubles qui ont traversé la frontière libanaise et sont entrés en territoire israélien. Les fauteurs de troubles s'en sont pris au mur (frontalier) et ont mis le feu dans la région, avant de revenir en territoire libanais", a affirmé le responsable israélien.

Il n'est pas clair comment ces manifestants ont réussi à franchir la frontière qui est d'habitude sous haute surveillance par les armées libanaise et israélienne de part et d'autres, ainsi que par les soldats de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul). Les Casques Bleus n'ont pas encore fait de commentaire sur cet incident, tout comme les autorités libanaises.


Quelques dizaines de manifestants ont brièvement traversé vendredi la frontière libanaise et sont entrés en territoire israélien, avant que l'armée israélienne ne tire sur eux, faisant deux blessés dans leurs rangs et les forçant à rebrousser chemin, selon notre correspondant au Liban-Sud, Mountasser Abdallah.Les protestataires se sont rapprochés de la barrière frontalière, près de...