Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Jérusalem

Washington appelle à la "désescalade" et à "éviter" les évictions de Palestiniens



Joe Biden à New Orleans, en Louisiane, le 6 mai 2021. REUTERS/Jonathan Ernst/File Photo

Les Etats-Unis ont appelé vendredi à la "désescalade" des tensions à Jérusalem et à "éviter" l'éviction de familles palestiniennes au profit de colons israéliens.

"Nous sommes profondément préoccupés par la hausse des tensions à Jérusalem", a dit à des journalistes une porte-parole du département d'Etat américain, Jalina Porter. Elle s'est également dite "préoccupée par les évictions potentielles de familles palestiniennes dans les quartiers de Silwan et Cheikh Jarrah" à Jérusalem-Est, "dont plusieurs vivent bien entendu dans leur maison depuis des générations". "Alors que nous entrons dans une période sensible", "il sera crucial" de "favoriser une désescalade des tensions et d'éviter une confrontation violente", a-t-elle insisté. "Nous avons dit et répété qu'il est crucial d'éviter des mesures unilatérales susceptibles d'exacerber les tensions ou de nous éloigner encore plus de la paix, et cela inclut les évictions, les activités liées aux colonies", a-t-elle ajouté.

De rares heurts ont éclaté vendredi entre fidèles musulmans et policiers israéliens qui ont pénétré sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, dans un contexte de tensions accrues dans le secteur oriental de la ville et en Cisjordanie, deux territoires palestiniens occupés depuis 1967 par Israël.

A Jérusalem-Est, secteur annexé par Israël, des manifestations, marquées par des heurts avec les forces israéliennes, ont lieu quotidiennement depuis une semaine dans le quartier de Cheikh Jarrah. La dispute à Cheikh Jarrah porte sur la propriété foncière de terres sur lesquelles sont construites plusieurs maisons où vivent quatre familles palestiniennes menacées d'expulsion au profit de colons israéliens.

Les Etats-Unis ont appelé vendredi à la "désescalade" des tensions à Jérusalem et à "éviter" l'éviction de familles palestiniennes au profit de colons israéliens."Nous sommes profondément préoccupés par la hausse des tensions à Jérusalem", a dit à des journalistes une porte-parole du département d'Etat américain, Jalina Porter. Elle s'est également dite "préoccupée par les...