Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Vingt-cinq décès et un millier de nouveaux cas en 24h

 "La période actuelle déterminera le sort de l'été", fait savoir Petra Khoury.

Vingt-cinq décès et un millier de nouveaux cas en 24h

Un vaccin contre le coronavirus. Photo d'archives AFP

Le Liban a enregistré 25 décès et 1.017 nouveaux cas de coronavirus durant les dernières 24 heures, selon le rapport publié jeudi soir par le ministère de la Santé. Ce bilan quotidien porte à 531.234 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, parmi lesquels figurent 7.415 décès et 475.383 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, on dénombre 972 patients hospitalisés, dont 478 en soins intensifs. Le taux de propagation par rapport au nombre de tests effectués au cours des 14 derniers jours est de 9,5 %.

Au vu de la baisse des décès et des contaminations au coronavirus, la coprésidente de la commission nationale chargée du suivi du Covid-19, Petra Khoury, a estimé dans la journée que le pays pourrait revenir à une "vie semi-normale" cet été, si les Libanais continuent à respecter les gestes barrières et à ne pas se rassembler pendant les fêtes. Le Liban a été confiné au cours des fêtes de Pâques catholique et orthodoxe. Un nouveau bouclage est prévu la semaine prochaine pour la célébration du Fitr qui marque la fin du jeûne de ramadan. Un couvre-feu de 21h30 à 5h est en vigueur pendant le mois de ramadan.

Ne pas "revenir en arrière"
"Nous avons atteint une bonne situation en matière de nombre de contaminations (quotidiennes). Il ne faut pas revenir en arrière", a estimé Mme Khoury dans un entretien avec la chaîne locale LBCI. Le Liban enregistre actuellement quelque 1.000 nouveaux cas quotidiens, contre plus de 5.000 au plus fort de la vague de janvier. Le nombre de personnes hospitalisées, notamment en soins intensifs, diminue aussi. "La période actuelle déterminera le sort de l'été", a poursuivi la responsable, appelant les Libanais "à rester chez eux pendant les fêtes et à ne pas se rassembler" pour pouvoir revenir d'ici juillet et août à "une vie semi-normale".

En prévision d'une nouvelle vague consécutive aux fêtes - Pâques, Fitr - Petra Khoury a annoncé que les hôpitaux et la Croix-Rouge avaient été équipés de machines à oxygène supplémentaires.

Lire aussi

Technologie, risques : zoom sur le vaccin d’AstraZeneca


Sur le plan de la vaccination, le Liban a réceptionné depuis mi-février 469.170 doses du vaccin Pfizer/BioNTech, à raison d'une cargaison quasiment hebdomadaire de quelque 30.000 doses. Des vaccins produits par AstraZeneca/Oxford sont également arrivés, ainsi qu'un don de 50.000 doses du vaccin chinois Sinopharm. Le vaccin russe Spoutnik V est pour sa part importé par le secteur privé, mais certaines livraisons prévues se font toujours attendre.

Au cours des dernières semaines, 321.682 personnes ont reçu une première dose de ces vaccins et 186.708 les deux doses nécessaires pour être immunisé. Cela représente respectivement 6,7 et 3,9% de la population de plus de 18 ans, selon les chiffres du ministère.

Vaccination à Saïda
Mardi, le président de la commission parlementaire de la Santé, le député Assem Araji, avait prévenu que "si environ 4 millions et demi de personnes ne sont pas enregistrées sur la plateforme nationale de vaccination, nous n'aurons pas d'immunité collective".

Par ailleurs, le Courant du Futur, dirigé par Saad Hariri, a lancé jeudi sa campagne de vaccination à Saïda. Les Libanais qui souhaitent se faire vacciner recevront le Spoutnik V en deux doses. Le parti avait préalablement annoncé qu'il importerait le Spoutnik Light, une autre version du vaccin russe ne nécessitant qu'une seule dose, mais il a dû revenir sur cette décision, le ministère de la Santé ayant refusé d'homologuer ce vaccin. Ce dernier vient d'ailleurs seulement d'être homologué par les autorités russes.

Il convient de signaler enfin que la commission nationale chargée du suivi de la lutte contre le coronavirus a recommandé que les ressortissants de Côte d'Ivoire ayant reçu la seconde dose de vaccin contre le coronavirus depuis plus de 15 jours soient exemptés de présenter un test PCR pour voyager au Liban.


Le Liban a enregistré 25 décès et 1.017 nouveaux cas de coronavirus durant les dernières 24 heures, selon le rapport publié jeudi soir par le ministère de la Santé. Ce bilan quotidien porte à 531.234 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, parmi lesquels figurent 7.415 décès et 475.383 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, on dénombre 972 patients...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut