Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

La vague de criquets désormais sous contrôle, annonce le ministère de l'Agriculture

La vague de criquets désormais sous contrôle, annonce le ministère de l'Agriculture

Un essaim de criquets au-dessus de Ersal, dans le nord-est du Liban, le 23 avril 2021. Photo AFP

Le ministère de l'Agriculture a déclaré mardi dans un communiqué que les vagues de criquets qui avaient envahi des zones frontalières avec la Syrie, dans le Nord et le Nord-Est et dont l'effectif est estimé à des centaines de milliers d'insectes, sont désormais sous contrôle. Intervenue mi-avril avec le retour des beaux jours, cette invasion de criquets avait semé la panique dans les régions touchées au Liban, notamment dans la Békaa, le Nord et le Sud du pays. 

Le ministère a toutefois prévenu les agriculteurs qu'un nombre limité d'essaims de criquets sont encore observables dans certaines régions, assurant qu'il planche sur la question.

Les criquets pèlerins, les plus dangereux des espèces de criquets ravageurs, sont redoutés depuis des siècles pour leur voracité : ils sont capables d’anéantir des récoltes entières, et même d’attaquer les arbres dont ils se nourrissent des branches s’ils ont très faim. Mondialement, la dernière infestation d’envergure a eu lieu en 2004-2005, provoquant des pertes significatives de la production agricole en Afrique de l’Ouest, avec un impact sur la sécurité alimentaire dans cette région. Au Liban, la mémoire collective retient un épisode tragique du début du siècle dernier, lorsqu'une invasion particulièrement terrible de criquets a contribué à la grande famine pendant la Première Guerre mondiale. Mais il n’y a plus eu d’épisodes aussi dévastateurs depuis, bien que la crainte se renouvelle pratiquement tous les ans.


Le ministère de l'Agriculture a déclaré mardi dans un communiqué que les vagues de criquets qui avaient envahi des zones frontalières avec la Syrie, dans le Nord et le Nord-Est et dont l'effectif est estimé à des centaines de milliers d'insectes, sont désormais sous contrôle. Intervenue mi-avril avec le retour des beaux jours, cette invasion de criquets avait semé la panique dans les...