Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - ARMES

L’Égypte commande des avions de combat à la France

L’Égypte va passer commande de 30 avions de combat Rafale supplémentaires à la France, a indiqué hier une source proche du dossier, confirmant en partie des informations du média d’investigation Disclose. Gros client de l’industrie française d’armement, Le Caire avait été le premier pays étranger à acheter des Rafale (24), en 2015. L’avionneur Dassault n’a pas souhaité commenter cette information qui marquerait un nouveau gros succès commercial pour son appareil. « Des discussions très avancées ont en effet lieu avec l’Égypte, et des annonces pourraient intervenir très prochainement », a de son côté réagi une source gouvernementale française. Malgré la volonté affichée de Paris de recentrer ses exportations d’armements vers l’Europe, l’Égypte fait partie des principaux destinataires d’équipements militaires français. Cette vente confirmera le succès à l’exportation, tardif mais réel, de l’avion de combat français. Commandé par l’Égypte, puis le Qatar (36) et l’Inde (36), il a été vendu en janvier à la Grèce à 18 exemplaires, dont 12 d’occasion. Et les prochains mois pourraient être fastes, espère Dassault Aviation : le Rafale est en compétition en Suisse, en Finlande et en Croatie.



L’Égypte va passer commande de 30 avions de combat Rafale supplémentaires à la France, a indiqué hier une source proche du dossier, confirmant en partie des informations du média d’investigation Disclose. Gros client de l’industrie française d’armement, Le Caire avait été le premier pays étranger à acheter des Rafale (24), en 2015. L’avionneur Dassault n’a pas souhaité...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut