Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - SYRIE

Explosion dans un entrepôt jihadiste à Idleb

Une explosion dans un entrepôt tenu par des jihadistes a fait trois morts hier à Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), évoquant une « probable » frappe aérienne contre ce site de fabrication d’explosifs. La force de la déflagration a détruit l’entrepôt, un incendie s’est ensuite déclaré dans un camp de déplacés situé à quelques centaines de mètres. La région d’Idleb est le dernier grand bastion hostile au régime de Damas. Elle est contrôlée par une nébuleuse hétéroclite de groupes jihadistes et de factions rebelles affaiblies.

Selon le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, l’explosion a fait trois morts, dont deux combattants et une femme qui se trouvait dans les environs du site, ainsi que six blessés. Elle a « probablement été causée par une frappe aérienne », a indiqué M. Abdel Rahmane, sans être en mesure d’en identifier les auteurs. L’entrepôt visé n’appartient pas à Hay’at Tahrir al-Cham (HTS), ex-branche syrienne d’el-Qaëda et groupe jihadiste le plus puissant à Idleb, a-t-il ajouté, sans pouvoir identifier son propriétaire. Malgré des affrontements sporadiques, la région bénéficie depuis mars 2020 d’un cessez-le-feu. Des commandants jihadistes ou des entrepôts de munitions sont régulièrement visés par des bombardements aériens, parfois imputés à des raids de drones menés par la Russie, alliée du régime syrien, ou encore par la coalition internationale antijihadiste emmenée par Washington.


Une explosion dans un entrepôt tenu par des jihadistes a fait trois morts hier à Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), évoquant une « probable » frappe aérienne contre ce site de fabrication d’explosifs. La force de la déflagration a détruit l’entrepôt, un incendie s’est ensuite déclaré dans un camp...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut