Rechercher
Rechercher

Société - Covid-19

Les rendez-vous de vaccination annulés seront reprogrammés à partir d’aujourd’hui

La situation reste toujours « critique », selon Abdel Rahman Bizri.

Les rendez-vous de vaccination annulés seront reprogrammés à partir d’aujourd’hui

Le Liban a reçu au cours du week-end un nouveau lot du vaccin AstraZeneca. Anwar Amro/AFP

Au terme de près d’une semaine de fermeture temporaire de dix centres administrant le vaccin d’AstraZeneca causée par une pénurie du stock, le processus devrait reprendre normalement ce matin, et les rendez-vous déjà pris sont maintenus, indique une source du ministère de la Santé, contactée par L’Orient-Le Jour. Le Liban a en fait reçu au cours du week-end écoulé plus de 100 000 doses de ce vaccin.

Des messages avaient été envoyés précédemment pour annuler les rendez-vous pris dans ces centres, sachant que certaines personnes n’ont pas reçu le vaccin et ont été surprises de ne pouvoir se faire vacciner. À partir d’hier toutefois, de nouveaux messages ont commencé à être envoyés à ces mêmes personnes pour programmer leurs nouveaux rendez-vous. Selon une source du ministère, ces rendez-vous seront concentrés sur deux jours à partir d’aujourd’hui dans ces centres, à l’exception du centre de vaccination de l’hôpital du Sacré-Cœur vers lequel l’afflux des personnes désirant se faire inoculer est important. Dans ce centre donc, les rendez-vous annulés seront échelonnés sur une semaine à partir de ce matin.

Au compteur de l’épidémie, le Liban a enregistré 21 décès et 249 nouveaux cas de coronavirus pour la journée de dimanche, portant à 528 457 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, au nombre desquels 7 345 décès. Ce chiffre très bas de nouvelles contaminations s’explique par la fermeture de la majorité des laboratoires durant le week-end, au cours duquel les communautés qui suivent le calendrier julien ont célébré les Pâques orthodoxes. Par conséquent, le nombre de tests de dépistage effectués est très bas. Aucune précision dans ce sens n’a été signalée dans le bilan du ministère de la Santé.

« Situation sanitaire en amélioration »

Commentant les derniers indicateurs de la pandémie dans le pays, la coprésidente de la Commission nationale chargée du suivi du Covid-19, Petra Khoury, a souligné hier sur son compte Twitter que la situation sanitaire commençait à s’améliorer au Liban, deux mois et demi après le lancement de la campagne de vaccination. « Plus de 70 % des personnes âgées de plus de 75 ans et environ 40 % de celles âgées de plus de 65 ont déjà reçu leur première dose, a-t-elle écrit. Au mois de mai, 100 000 personnes recevront leurs doses. » Mme Khoury indique en outre qu’au cours des trente derniers jours, « le nombre de contaminations a baissé de 119 %, celui des décès de 74 % et celui de l’entrée en soins intensifs de 48 % ». « La première dose d’un vaccin contre le coronavirus réduit les admissions à l’hôpital un mois après l’injection, de 91 % pour le vaccin Pfizer et de 88 % pour le vaccin AstraZeneca, a-t-elle estimé. Elle diminue aussi la transmission communautaire. » « Nous pouvons espérer un été plus sûr et un retour à une vie plus proche de la normale dans les mois à venir », a affirmé Mme Khoury. Cependant, « le manque de respect des gestes barrières ces derniers temps et les rassemblements sociaux plus nombreux pourraient conduire à une recrudescence printanière », a-t-elle averti, appelant à porter le masque et à éviter les rassemblements.

Nouvelle cargaison d’AstraZeneca

Le président du Comité national en charge de la campagne de vaccination, Abdel Rahman Bizri, n’est pas aussi optimiste. Il a ainsi affirmé que la situation épidémiologique du Liban demeurait « critique », notamment au vu du faible nombre de vaccinations, et que l’immunité collective était encore loin d’être atteinte. Il a en outre annoncé, lors d’un entretien accordé à la radio Voix du Liban, qu’« une cargaison du vaccin AstraZeneca était arrivée à l’aéroport de Beyrouth, mais attendait l’inspection finale ». « La fréquence d’arrivée des cargaisons de vaccins Pfizer baissera en mai. Cependant, d’autres quantités pourraient arriver au Liban via la plateforme Covax », a-t-il ajouté.

Dans le Commerce du Levant

Pourquoi la vaccination privée au Liban n’est pas la panacée

De son côté, le directeur de l’hôpital gouvernemental Rafic Hariri de Beyrouth, Firas Abiad, a émis une série de recommandations afin d’éviter que le pays ne connaisse le même sort que l’Inde, en pleine explosion de la pandémie, soulignant qu’il était impossible de savoir à l’avance « quand le variant indien arrivera au Liban ». Il a notamment préconisé une meilleure préparation des hôpitaux et une accélération de la campagne de vaccination.


Au terme de près d’une semaine de fermeture temporaire de dix centres administrant le vaccin d’AstraZeneca causée par une pénurie du stock, le processus devrait reprendre normalement ce matin, et les rendez-vous déjà pris sont maintenus, indique une source du ministère de la Santé, contactée par L’Orient-Le Jour. Le Liban a en fait reçu au cours du week-end écoulé plus de...

commentaires (1)

"Mme Khoury indique en outre qu’au cours des trente derniers jours, « le nombre de contaminations a baissé de 119 %,..." Alors là, chapeau, Mme la docteure! Quand un nombre, disons 1000, baisse de n%, cela veut dire qu'il a diminué de (n/100)x1000 = 10 n. Tant que n est plus petit que 100, ça peut marcher. Quand n = 100, le nombre s'annule...Mais si le nombre de contaminations a baissé de 119%, c'est qu'il est devenu négatif! Alors là, il faudra nous expliquer ce qui est arrivé!

Georges MELKI

10 h 38, le 04 mai 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • "Mme Khoury indique en outre qu’au cours des trente derniers jours, « le nombre de contaminations a baissé de 119 %,..." Alors là, chapeau, Mme la docteure! Quand un nombre, disons 1000, baisse de n%, cela veut dire qu'il a diminué de (n/100)x1000 = 10 n. Tant que n est plus petit que 100, ça peut marcher. Quand n = 100, le nombre s'annule...Mais si le nombre de contaminations a baissé de 119%, c'est qu'il est devenu négatif! Alors là, il faudra nous expliquer ce qui est arrivé!

    Georges MELKI

    10 h 38, le 04 mai 2021

Retour en haut