Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Proche-Orient

Les élections palestiniennes auront lieu si Israël autorise le vote à Jérusalem-Est, dit Abbas



Les élections palestiniennes auront lieu si Israël autorise le vote à Jérusalem-Est, dit Abbas

Des personnes dans un café écoutent le président Mahmoud Abbas, le 29 avril 2021, à Ramallah. REUTERS/Mohamad Torokman

Les premières élections palestiniennes en 15 ans auront lieu seulement si Israël donne son feu vert à la tenue du vote à Jérusalem-Est, secteur oriental de la Ville sainte occupé par l'Etat hébreu, a affirmé jeudi le président palestinien Mahmoud Abbas.

M. Abbas s'exprimait lors d'une réunion de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) à Ramallah, en Cisjordanie occupée, visant à discuter d'un éventuel report, voire de l'annulation, des législatives palestiniennes prévues le 22 mai, qui doivent être suivies par une présidentielle fin juillet.

Les rumeurs fusent de toutes parts depuis plusieurs semaines à propos de la tenue ou non de ces élections, selon le calendrier annoncé en début d'année par M. Abbas, dans le cadre d'un accord de réconciliation entre son parti laïc, le Fatah, et les islamistes du Hamas.

Après les dernières élections législatives en 2006, les tensions entre Fatah et Hamas avaient mené à des affrontements musclés et à une scission géographique du pouvoir entre l'Autorité palestinienne, contrôlée par le Fatah et qui siège en Cisjordanie occupée, et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.

Quant à Jérusalem-Est, portion orientale de la Ville Sainte, elle n'est contrôlée par aucun de ces deux camps car annexée depuis plus de 50 ans par Israël.

Or, à moins d'un mois des élections législatives, Mahmoud Abbas a indiqué jeudi soir que leur tenue dépendait de l'approbation par Israël du vote et de la tenue d'une campagne électorale à Jérusalem-Est, où vivent plus de 300.000 Palestiniens.

"Si d'ici une semaine Israël accepte la tenue des élections à Jérusalem comme en 2006, il y a aura des élections. Mais jusqu'à présent nous n'avons pas reçu de feu vert", a déclaré M. Abbas, à Ramallah. "S'ils (les Israéliens, ndlr) disent +oui+ demain, alors dès demain nous irons de l'avant avec les élections", a ajouté le président palestinien, âgé de 85 ans et confronté à deux mouvements de fronde au sein même de son parti.

L'un de ces mouvements est mené par Mohammad Dahlane, opposant en exil aux Emirats arabes unis, et l'autre par Nasser al-Kidwa, neveu de Yasser Arafat.

Outre cette fronde interne, le Fatah fait notamment face aux islamistes du Hamas ouvertement hostiles à un report des législatives mais ouvert à un "gouvernement d'union" après le scrutin.


Les premières élections palestiniennes en 15 ans auront lieu seulement si Israël donne son feu vert à la tenue du vote à Jérusalem-Est, secteur oriental de la Ville sainte occupé par l'Etat hébreu, a affirmé jeudi le président palestinien Mahmoud Abbas.M. Abbas s'exprimait lors d'une réunion de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) à Ramallah, en Cisjordanie occupée,...