Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Covid-19

La France franchit la barre des 100.000 morts



La France franchit la barre des 100.000 morts

Un patient contaminé par le virus à l'hôpital de Saint Camille à Bry-Sur-Marne, le 15 avril 2021. / AFP / Anne-Christine POUJOULAT

Trois cents personnes sont décédées du Covid-19 à l'hôpital ces dernières 24 heures en France, ont indiqué jeudi les autorités sanitaires, faisant franchir la barre des 100.000 morts depuis le début de l'épidémie.

La veille, le bilan était de 99.805 décès en France qui affronte une troisième vague particulièrement sévère. "Nous n'oublierons aucun visage, aucun nom", a assuré le président français Emmanuel Macron dans un message sur Twitter. "Depuis le début de la pandémie, 100.000 Françaises et Français ont succombé au virus. Nous avons tous une pensée pour leurs familles, leurs proches, pour les enfants qui ont perdu un parent ou un grand-parent, les fratries endeuillées, les amitiés fauchées", a réagi le chef de l'Etat.

Le nombre de personnes atteintes de Covid dans les services de réanimation a continué à progresser, à 5.924 patients, soit 22 de plus que la veille. Un tel niveau de patients en réanimation n'avait plus été atteint depuis la première vague de l'épidémie en avril 2020, où plus de 7.000 personnes étaient en soins critiques. Au total, 30.668 malades diagnostiqués positifs au coronavirus se trouvent dans les hôpitaux français, soit 200 patients de moins que mercredi.

En franchissant cette barre symbolique des 100.000 décès, la France rejoint en Europe la Grande-Bretagne (127.000 morts) et l'Italie (115.000 morts). D'autres pays (Belgique, Portugal) ont une mortalité plus élevée par habitant.


Trois cents personnes sont décédées du Covid-19 à l'hôpital ces dernières 24 heures en France, ont indiqué jeudi les autorités sanitaires, faisant franchir la barre des 100.000 morts depuis le début de l'épidémie.La veille, le bilan était de 99.805 décès en France qui affronte une troisième vague particulièrement sévère. "Nous n'oublierons aucun visage, aucun nom", a...