Rechercher
Rechercher

Politique - Assassinat de Rafic Hariri

Washington offre 10 millions de dollars pour toute information concernant Salim Ayache

"Je salue cette mesure prise par l'administration Biden afin de tenir responsable l'un de ceux qui ont participé à l'assassinat de mon père", réagit Baha' Hariri.

Washington offre 10 millions de dollars pour toute information concernant Salim Ayache

Capture d'écran d'une vidéo publiée sur le compte Twitter @Rewards4Justice, affilié au Département d'Etat américain, montrant Salim Ayache, jugé coupable de l'assassinat de l'ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri.

Le Département d'Etat américain a annoncé lundi qu'il offrait jusqu'à 10 millions de dollars contre toute information concernant le Libanais Salim Ayache, membre présumé du Hezbollah et reconnu coupable dans l'attentat ayant tué l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, le 14 février 2005. Les autorités américaines affirment que M. Ayache, toujours en cavale, est impliqué dans des opérations visant des ressortissants américains.

"Attention, le gouvernement américain offre une récompense allant jusqu'à 10 millions de dollars pour toute information concernant le terroriste du Hezbollah Salim Ayache pour son implication dans des opérations visant des ressortissants américains. Ecrivez-nous sur Telegram, Signal ou WhatsApp au numéro suivant : 0012022941037", peut-on lire dans un tweet publié en arabe sur le compte @Rewards4Justice, affilié au Département d'Etat US.


Le message est accompagné d'une vidéo expliquant qui est Salim Ayache, rappelant son implication dans l'assassinat de Rafic Hariri, le qualifiant de "responsable de haut rang au sein de l'unité des assassinats affiliée du Hezbollah". "Salim Ayache est encore porté disparu. Nous avons besoin d'informations", peut-on aussi lire dans cette vidéo.

Salim Ayache est toujours en fuite, Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, refusant de le livrer. Le Tribunal spécial a émis un mandat d'arrêt international à l'encontre de M. Ayache. 

La justice "doit prévaloir"

Baha' Hariri, l'aîné des fils de Rafic Hariri, s'est félicité de l'annonce du Département d'Etat. "Je salue cette mesure prise par l'administration Biden afin de tenir responsable l'un de ceux qui ont participé à l'assassinat de mon père, le martyr Rafic Hariri. J'ai toujours dit que la justice devait prévaloir", a-t-il écrit sur Twitter. Son frère, le Premier ministre désigné Saad Hariri, n'a pas encore réagi à cette annonce.

En août 2020, le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) avait reconnu Salim Ayache coupable dans l'attentat ayant tué l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, le 14 février 2005. L'enquête n'avait pas établi toutefois de lien direct avec les dirigeants du Hezbollah ou le régime syrien, mais avait consacré le caractère "politique" du crime. Salim Ayache a été condamné par contumace à la prison à perpétuité dans cette affaire.

Le mois dernier, le TSL a également fixé au 16 juin 2021 la date provisoire d'ouverture du procès dans l'affaire Ayache qui porte sur trois autres attentats contre l'ex-député Marwan Hamadé, l’ancien secrétaire général du Parti communiste libanais, Georges Hawi, et l'ex-ministre Elias Murr, perpétrés respectivement les 4 octobre 2004, 21 juin 2005 et 12 juillet 2005. Le tribunal a rappelé que l'acte d'accusation contre Salim Ayache retient cinq chefs d’accusation : "Complot en vue de commettre un acte de terrorisme, association de malfaiteurs, commission d’actes de terrorisme, homicide intentionnel avec préméditation de Ghazi Abou-Karroum, Georges Hawi et Khaled Moura, et tentative d’homicide intentionnel avec préméditation de MM. Elias El-Murr, Marwan Hamadé ainsi que de 17 autres personnes. Le TSL avait précisé qu'il "a été établi que ces attentats présentaient un lien de connexité avec l’attentat du 14 février 2005 qui a causé la mort de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri et a fait de nombreuses autres victimes". L’affaire est actuellement en phase de mise en état.

Les Etats-Unis considèrent le Hezbollah comme une organisation terroriste et comme l'un des principaux bras armés de l'Iran dans la région.


Le Département d'Etat américain a annoncé lundi qu'il offrait jusqu'à 10 millions de dollars contre toute information concernant le Libanais Salim Ayache, membre présumé du Hezbollah et reconnu coupable dans l'attentat ayant tué l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, le 14 février 2005. Les autorités américaines affirment que M. Ayache, toujours en cavale, est impliqué dans...

commentaires (6)

Mr. Saad Hariri is so needy for validation and recognition for personal and financial reasons, that he's willing to collaborate with those who have killed his father. He has never demonstrated true leadership, or implemented reforms while he was in government. He's not the man of the moment and should be relieved of his duties. Leaders of the March 14 coalition have been a huge disappointment, and are no match for the scheming, perfidy, and criminality of the March 8 coalition, HB and their allies. Mr. Aoun, Mr. Bassil are the worst since they've put their personal interests above the interests of the nation, and continue to claim falsely to represent the Christians and to be fighting corruption. Corruption is rampant among both coalitions and has lead to complete collapse. They have turned Lebanon into a failed state.

Mireille Kang

21 h 45, le 29 mars 2021

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Mr. Saad Hariri is so needy for validation and recognition for personal and financial reasons, that he's willing to collaborate with those who have killed his father. He has never demonstrated true leadership, or implemented reforms while he was in government. He's not the man of the moment and should be relieved of his duties. Leaders of the March 14 coalition have been a huge disappointment, and are no match for the scheming, perfidy, and criminality of the March 8 coalition, HB and their allies. Mr. Aoun, Mr. Bassil are the worst since they've put their personal interests above the interests of the nation, and continue to claim falsely to represent the Christians and to be fighting corruption. Corruption is rampant among both coalitions and has lead to complete collapse. They have turned Lebanon into a failed state.

    Mireille Kang

    21 h 45, le 29 mars 2021

  • Pourquoi les américains cherchent l’exécutant alors qu’ils savent qui l’a embauché, et celui-là ils savent où il se trouve même s’il se cache derrière ses armes qui menacent toute une population et ils font semblant de ne pas savoir qui se trouve derrière le blocage du pays et dans quel but il le fait? Ils veulent négocier avec lui pour débloquer la situation alors qu’ils ont tous les moyens de le réduire au silence et le traduire en justice en le dénonçant publiquement des crimes et des vols et qu’il a commis et continue de commettre et continue à les narguer en les provoquant partout où ils se trouvent avec leurs armées. C’est quoi le problème qui les empêche de le faire sans tarder et d’en finir avec le terrorisme dans le monde et du même coup libérer le Liban de sa mainmise téléguidée par son allié l’Iran? On aimerait bien que ce mystère soit élucidé un jour.

    Sissi zayyat

    21 h 18, le 29 mars 2021

  • QUE N,OFFRIRAIENT-ILS POUR SES CHEFS !

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    20 h 49, le 29 mars 2021

  • Et qui vous dit, Messieurs que le triste individu Mr. Salim Ayache n'a pas été déjà liquidé dans le style Kashoogi depuis longtemps par les puissantes forces occultes qui se tiennent derrière tous ces attentats sans les nommer: ce Mr. n'était qu'un pion dans un engrenage machiavélique et les commanditaires savent très bien que s'il est arrêté un jour, il pourrait dévoiler des détails compromettants et graves de conséquence, dans le style de la loi du silence de la Cosa Nostra.... Et, ce n'est pas pour rien que les américains mettent sa tête à prix à 10 millions de &, car ils pensent pouvoir remonter à la source du complot: croyez-moi, ils ne le retrouveront jamais!

    Saliba Nouhad

    20 h 03, le 29 mars 2021

  • Il faut arrêter de tourner autour du pot. Mr Ayache n’a certainement pas conçu cet attentat de lui même sans le support du Hezb. Il est temps que ce parti soit mis au banc de l’accusation. Et comment comprendre qu’un fils se mette à table avec les assassins de son père. Qu’on ne vienne pas me parler de raison d’état puisque état il n’y a pas.

    Bachir Karim

    19 h 43, le 29 mars 2021

  • Ils vont trouver la preuve d’un innocent de plus et le hezbollah en est le témoin ! ☹

    Le Point du Jour.

    19 h 43, le 29 mars 2021

Retour en haut