Rechercher
Rechercher

Technologies - MATÉRIEL

Huawei MatePad Pro : une tablette irréprochable, mais un logiciel amputé

Il est aujourd’hui évident que l’offre de tablettes est beaucoup moins importante qu’il y a quelques années. L’excellence de l’iPad dans ce domaine et l’arrivée de grands smartphones ont freiné les ardeurs des constructeurs. Pourtant, il y a encore de farouches marques qui tentent de secouer Apple de son trône. La Huawei MatePad Pro en est le parfait exemple.

Huawei MatePad Pro : une tablette irréprochable, mais un logiciel amputé

La Huawei MatePad Pro ambitionne de secouer Apple de son trône. Photo tirée du site de Huawei

Le marché de la tablette Android continue d’exister principalement grâce à trois marques : Amazon, Samsung et Huawei. Parmi les alternatives, il n’y a que l’iPad. Il est vrai qu’il existe des modèles sous Windows 10 comme la Surface Go 2 et sous Chrome OS, mais ce sont des alternatives pour le moment peu établies.

Du côté d’Android, il se trouve trois marques, dont deux qui n’utilisent pas les services Google. Amazon a son propre écosystème avec Fire OS (basé sur Android), et Huawei ne peut plus utiliser les services Google du fait des sanctions américaines. Pourtant, il y a encore de l’espoir. Huawei a dévoilé dernièrement une alternative à l’iPad Pro, certes sans Google, mais équipée d’Android. C’est un produit haut de gamme dans le marché des tablettes tactiles.

La première chose que l’on remarque sur la MatePad Pro est son apparence : la tablette de Huawei est légère et élégante, arborant un cadre en alliage de magnésium aux finitions mattes avec des bords micro-incurvés. La MatePad Pro est donc une tablette tactile réussie sur le plan esthétique : conception, dimensions, répartition de son poids… Les bordures d’écran sont fines, mais la tablette est malgré tout agréable à tenir en main.

Aux extrémités, on trouvera quatre (deux de chaque côté) haut-parleurs de Harman Kardon. Le son est puissant, et le rendu sonore est équilibré et précis. En termes de connectivité, la MatePad Pro prend en charge le Wi-Fi 802.11 ac (Wi-Fi 5) avec Bluetooth 5.1 et un port USB-C 3.1.

Elle est très semblable visuellement à l’iPad Pro, excepté pour le trou dans l’écran de 10,8 pouces pour la caméra avant. Ce trou permet néanmoins à Huawei d’avoir un écran qui couvre 90 % de la surface avant.

Le fabricant chinois a vraiment soigné l’ensemble, y compris les accessoires : la tablette prend en charge le stylet M-Pencil compatible Bluetooth, et on retrouve le clavier sous la forme d’un étui. Ce clavier protège le recto et le verso de la tablette, et c’est un clavier complet avec une course de frappe de 1,3 mm. Il est plus large que celui de l’iPad, car l’écran est au format d’affichage 16:9. Ce n’est pas spécialement confortable pour en faire une machine principale de productivité, mais c’est un clavier agréable pour prendre des notes pendant les réunions ou à l’extérieur.

Il convient de noter qu’il existe une version cellulaire (4G et 5G) avec 22 antennes intégrées, mais elles sont toutes logées dans le cadre ; on ne voit donc pas de différences visuelles entre la version seulement Wi-Fi et la version cellulaire.

La tablette MatePad Pro possède un écran de 10,8 pouces de diagonale en définition 2 560 x 1 600 pixels. C’est un écran IPS LCD très correct, avec un bon contraste et une bonne luminosité. Il est réglé par défaut sur des couleurs vives avec un large espace colorimétrique.

Globalement, l’écran tire sur le bleu. Il faut passer manuellement en mode couleurs normales pour avoir des tons plus naturels. Par contre, c’est le mode vif qui permet d’avoir une bonne couverture des espaces colorimétriques. Le plus équilibré est sans doute de rester sur le mode couleurs vives et d’ajuster la palette sur des tons un peu plus rouges.

La plus puissante des tablettes Android

La MatePad Pro utilise un processeur de smartphones haut de gamme ;

c’est la même solution que le Mate 30 Pro et le P40 : un SoC HiSilicon Kirin 990 associé à 6 Go de RAM. Pas de surprises concernant les performances, en termes de fluidité, cette tablette est certainement la tablette Android la plus fluide du marché. Que cela soit chez Samsung ou d’autres fabricants, il n’y a pas de tablette Android plus puissante.

La navigation web est très fluide sur le navigateur web natif. Pour tous les usages que l’on peut avoir avec une tablette Android, la MatePad Pro aura donc suffisamment de puissance.

Dix heures d’autonomie

La nouvelle tablette de Huawei Pro embarque une batterie dont la capacité annoncée est de 7 250 mAh. On y retrouve la charge rapide à 40 W, la charge sans fil à 15 W ainsi qu’une charge sans fil inversée à 7,5 W. À l’usage, elle tient facilement plus de 10 heures en emploi continu. La charge prend environ 1 heure et 40 minutes.

Avec la charge sans fil inversée, elle pourra donner un coup de fouet à un smartphone. Une fonction utile, même si ça reste globalement un service gadget. C’est le cas aussi de la charge sans fil, peu de supports étant capables d’accueillir une tablette de 10,8 pouces. Dans tous les cas, la MatePad Pro propose une charge relativement rapide et une bonne autonomie. La mise en veille est en tout cas peu consommatrice d’énergie.

Sources : rédaction et web


Le marché de la tablette Android continue d’exister principalement grâce à trois marques : Amazon, Samsung et Huawei. Parmi les alternatives, il n’y a que l’iPad. Il est vrai qu’il existe des modèles sous Windows 10 comme la Surface Go 2 et sous Chrome OS, mais ce sont des alternatives pour le moment peu établies.Du côté d’Android, il se trouve trois marques, dont deux qui...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut