Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise au Liban

Shea évoque avec Diab le "besoin urgent d'un gouvernement capable de réformes"

Shea évoque avec Diab le

L'ambassadrice des Etats-Unis au Liban, Dorothy Shea. Ani

Le Premier ministre sortant libanais, Hassane Diab, s'est entretenu vendredi avec l'ambassadrice des Etats-Unis au Liban, Dorothy Shea, et les deux responsables ont évoqué le "besoin urgent de former un gouvernement capable de réformes", alors que le pays, en profonde crise, est sans cabinet depuis bientôt sept mois.

Selon un communiqué de l'ambassade américaine, la discussion a porté sur la situation difficile des Libanais" et les deux responsables ont évoqué le besoin urgent pour le Liban de former un gouvernement capable d'opérer les réformes exigées depuis longtemps (par la communauté internationale), condition sine qua non pour sauver l'économie libanaise". 

Le Liban est sans gouvernement depuis la démission du cabinet de Hassane Diab, le 10 août dernier, dans la foulée de la double explosion meurtrière au port de Beyrouth, six jours plus tôt Nommé le 22 octobre pour former la nouvelle équipe, le leader sunnite Saad Hariri, chef du courant du Futur, n'arrive toujours pas à mettre sur pied un gouvernement de mission tel que préconisé par le président français, Emmanuel Macron, dans le cadre de son initiative en faveur du Liban, annoncée le 1er septembre à Beyrouth. Saad Hariri s’écharpe avec le président libanais, Michel Aoun, et son gendre, le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, autour de la composition de la future équipe, ainsi que sur la question dite du tiers de blocage. Cette crise politique intervient à l'heure où le Liban traverse une crise économique inédite, marquée par un effondrement record de la livre qui gravite autour des 10.000LL contre un dollar. Face à cette situation, la grogne populaire gronde de plus en plus, et les Libanais continuent de bloquer les routes pour la 4ème journée consécutive. 


Le Premier ministre sortant libanais, Hassane Diab, s'est entretenu vendredi avec l'ambassadrice des Etats-Unis au Liban, Dorothy Shea, et les deux responsables ont évoqué le "besoin urgent de former un gouvernement capable de réformes", alors que le pays, en profonde crise, est sans cabinet depuis bientôt sept mois.Selon un communiqué de l'ambassade américaine, la discussion a porté sur...