Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Hausse de 30% des tarifs des transports publics en vue durant le confinement, les chauffeurs suspendent leur grève prévue le 15 mars

Hausse de 30% des tarifs des transports publics en vue durant le confinement, les chauffeurs suspendent leur grève prévue le 15 mars

Le président de l’union des syndicats des transporteurs routiers au Liban, Bassam Tleiss. Photo d'archives ANI

Le président de l’Union des syndicats des transporteurs routiers, Bassam Tleiss, a annoncé mercredi la suspension de la grève du secteur qui était prévue le 15 mars pour réclamer l'annulation de contraventions dressées contre plusieurs chauffeurs et une solution à la flambée des prix des hydrocarbures, au moment où le pays connaît une grave crise économique et financière aggravée par la pandémie de coronavirus. M. Tleiss a expliqué que cette suspension intervient après un accord avec les autorités pour une hausse de 30% des tarifs des transports publics durant la période de confinement, et l'annulation des amendes dont les chauffeurs ont écopé, alors que la livre libanaise a battu mardi un record de dépréciation, le dollar s'échangeant autour de 10.000 LL.

"Lors de notre réunion la semaine dernière, nous avons discuté de deux sujets : le prix des hydrocarbures qui augmentent fortement, et les contraventions dont ont fait l'objet des chauffeurs pour non-paiement des frais de mécanique", a expliqué M. Tless, lors d'une conférence de presse du secteur. "A la suite des contacts effectués avec le ministre (sortant) des Transports publics et des Travaux, Michel Najjar, il a été convenu d'augmenter les tarifs des transports (publics) de 30%, exceptionnellement durant la période de confinement, et cela sera annoncé aujourd'hui depuis le ministère", a affirmé le syndicaliste.

"Concernant les procès-verbaux pour non respect du confinement et ceux dressés les 12 et 13 janvier pour non paiement des frais de mécaniques, ceux-ci sont annulés après une décision du Premier ministre sortant", a également fait savoir Bassam Tleiss, qui a appelé les chauffeurs concerné à remettre ces PV à leurs syndicats afin que ceux-ci les transmettent au gouvernement. "En conséquence, nous annonçons la suspension de notre grève dont les modalités devaient être annoncées aujourd'hui", a conclu le syndicaliste.


Le président de l’Union des syndicats des transporteurs routiers, Bassam Tleiss, a annoncé mercredi la suspension de la grève du secteur qui était prévue le 15 mars pour réclamer l'annulation de contraventions dressées contre plusieurs chauffeurs et une solution à la flambée des prix des hydrocarbures, au moment où le pays connaît une grave crise économique et financière aggravée...