Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Arménie

Le président refuse de limoger le chef de l'armée comme le veut le Premier ministre

Le président refuse de limoger le chef de l'armée comme le veut le Premier ministre

Le président arménien, Armen Sarkissian. Photo d'archives AFP

Le président arménien Armen Sarkissian a refusé samedi de signer l'ordre du Premier ministre limogeant le chef de l'armée, aggravant ainsi un peu plus la crise politique que connaît le pays.

"Le président, dans le cadre des pouvoirs que lui confère la Constitution, a renvoyé le texte avec des objections", a expliqué la présidence dans un communiqué, ajoutant que la crise politique "ne peut pas être résolue par des changement fréquents de responsables".

Cette ex-république soviétique du Caucase est en crise politique depuis que le Premier ministre Nikol Pachinian a accepté en novembre, contraint et forcé, l'accord de paix proposé par Moscou, entérinant ainsi la défaite humiliante face à l'Azerbaïdjan dans la guerre d'automne au Nagorny Karabakh. La crise qui couvait depuis lors a connu jeudi un spectaculaire rebondissement avec l'appel de l'état-major à la démission de M. Pachinian. Celui-ci a alors dénoncé une tentative de coup d'Etat, ordonné le limogeage du chef de l'armée, Onik Gasparian, et réuni quelque 20.000 de ses partisans dans la capitale Erevan. L'opposition a répondu elle aussi jeudi et vendredi avec des milliers de manifestants, exigeant la démission du Premier ministre. Ils étaient encore au moins 5.000 samedi matin devant le Parlement.


Le président arménien Armen Sarkissian a refusé samedi de signer l'ordre du Premier ministre limogeant le chef de l'armée, aggravant ainsi un peu plus la crise politique que connaît le pays."Le président, dans le cadre des pouvoirs que lui confère la Constitution, a renvoyé le texte avec des objections", a expliqué la présidence dans un communiqué, ajoutant que la crise politique "ne...