Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Turquie

L'organisation du mécène Kavala dénonce une procédure "illégale" visant à la fermer

L'organisation du mécène Kavala dénonce une procédure

Portrait de l'homme d'affaires et mécène Osman Kavala, détenu depuis plus de trois ans en Turquie. Photo d'archives AFP

L'organisation fondée par l'homme d'affaires et mécène Osman Kavala, détenu depuis plus de trois ans en Turquie, a dénoncé mardi une procédure "illégale" des autorités visant à la fermer.

L'organisation, Anadolu Kültür, réagissait pour la première fois publiquement à un procès intenté par le ministère turc du Commerce pour obtenir sa dissolution.

Le ministère du Commerce a confirmé auprès de l'AFP avoir lancé en août dernier une démarche en justice pour dissoudre Anadolu Kültür au motif qu'elle agissait "en tant qu'association bien qu'elle soit enregistrée comme une entreprise". "C'est un procès illégal (...) qui constitue le prolongement de l'injustice subie par Osman Kavala", a réagi Anadolu Kültür dans un communiqué diffusé en réaction à des informations de presse sur son éventuelle dissolution.

Les autorités reprochent à l'organisation soutenant des projets culturels sur les droits des minorités d'essayer d'éviter des contrôles administratifs réservés aux associations en agissant sous le statut de société anonyme.

Le journal progouvernemental Yeni Safak, qui a publié la semaine dernière les détails du dossier, a accusé M. Kavala d'avoir collecté des fonds provenant de l'étranger par le biais de l'organisation. "Nos comptes et activités ont été contrôlés par les autorités et aucun délit n'a pu être trouvé. Alors ce procès a été inventé", a affirmé Anadolu Kültür.

L'organisation affirme aussi qu'une entreprise avec son statut peut légalement être sponsorisé et recevoir des fonds de l'étranger en Turquie. Le procès en dissolution d'Anadolu Kültür s'était ouvert sans faire trop de bruit en décembre et une nouvelle audience est prévue le 15 avril.

M. Kavala, une figure de la société civile en Turquie, est incarcéré depuis octobre 2017. Il encourt la prison à vie dans le cadre d'un procès pour "tentative de renversement du gouvernement", désignant une implication présumée dans le putsch avorté contre le président Recep Tayyip Erdogan en juillet 2016, et pour "espionnage politique". M. Kavala a toujours catégoriquement rejeté les accusations portées contre lui, et les ONG estiment que le gouvernement s'efforce d'en faire un exemple pour intimider la société civile.

Cet homme d'affaires de 63 ans est connu pour son soutien aux projets culturels portant notamment sur la question kurde et la réconciliation arméno-turque. La Turquie a rejeté la semaine dernière un appel des Etats-Unis à le "libérer immédiatement", dénonçant une ingérence de Washington dans la justice turque.


L'organisation fondée par l'homme d'affaires et mécène Osman Kavala, détenu depuis plus de trois ans en Turquie, a dénoncé mardi une procédure "illégale" des autorités visant à la fermer.L'organisation, Anadolu Kültür, réagissait pour la première fois publiquement à un procès intenté par le ministère turc du Commerce pour obtenir sa dissolution.Le ministère du Commerce a...