Rechercher
Rechercher

Sport - Mercato

L’Europe du foot est restée calme

Nomination surprise sur un banc anglais, revenants de marque en Allemagne et un AC Milan très actif : le mercato hivernal en Europe, qui se referme aujourd’hui, est resté très sage même si quelques coups étaient encore possibles dans les dernières heures.

– Angleterre : la surprise Tuchel. Même si cette nomination aurait pu intervenir hors mercato, la grande surprise du mois de janvier aura été le limogeage de Frank Lampard par Chelsea et son remplacement par l’ancien entraîneur du Paris SG Thomas Tuchel. Les résultats des lourds investissements de l’été (250 millions d’euros) tardaient trop à se traduire sur le terrain pour l’impatient patron Roman Abramovich, et le fait que l’Allemand se soit retrouvé libre juste avant Noël, après avoir été démis de ses fonctions à Paris, a favorisé ce changement en pleine saison. Pour le reste, peu de mouvements spectaculaires cet hiver, crise économique oblige. Arsenal a tout de même réussi à se défaire de Mesut Özil et de son encombrant salaire – il a rejoint Fenerbahçe – et de Sokratis Papastathopoulos. Il s’est, en revanche, fait prêter le prometteur Martin Odegaard par le Real Madrid. Mais le leader Manchester City et surtout le tenant du titre Liverpool ont été, pour l’heure, extrêmement discrets, même si les Reds pourraient encore bouger sur ce dossier. Les Français ont, eux, toujours la cote outre-Manche, puisque Morgan Sanson (ex-OM), recruté par Aston Villa, et Jean-Philippe Mateta, prêté avec option d’achat par Mainz à Crystal Palace, vont découvrir la Premier League.

– Allemagne : des retours. Le mercato d’hiver est resté très sage en Allemagne. Le Bayern avait annoncé dès décembre qu’il ne recruterait aucun joueur et les autres ténors de Bundesliga n’ont pas beaucoup bougé non plus, à l’exception de Leipzig qui est allé chercher le talent hongrois de 20 ans Dominik Szoboszlai (RB Salzbourg) pour 20 millions d’euros. Le marché a surtout fonctionné dans le sens des retours : l’ex-international néerlandais Klaas-Jan Huntelaar (Ajax Amsterdam), ancien enfant chéri des supporters de Schalke, est revenu à 37 ans avec un contrat jusqu’à la fin de la saison pour tenter de sauver le club, lanterne rouge du championnat. Hier, le Hertha Berlin a annoncé aussi le recrutement imminent de l’ex-international Sami Khedira, le champion du monde 2014 de 33 ans, qui ne joue plus à la Juventus. L’autre coup notable de janvier a été réussi par Francfort, qui a fait revenir du Real Madrid l’attaquant Luca Jovic sous forme d’un prêt.

– Italie : Milan s’active. En Italie, Milan a été l’un des plus actifs avec un renfort par ligne : l’attaquant croate Mario Mandzukic (libre), le milieu français Soualiho Meïté (prêté par Torino) et le défenseur anglais Fikayo Tomori (prêté par Chelsea). L’Atalanta Bergame a pour sa part principalement soldé le cas Alejandro Gomez, en conflit avec l’entraîneur Gian Piero Gasperini : « Papu » a rejoint Séville. À la Roma, l’avenir d’Edin Dzeko, dont les relations sont aussi polaires avec l’entraîneur Paulo Fonseca, est encore en suspens, mais le Bosnien pourrait rester à Rome où revient l’international italien Stephan El Shaarawy (ex-Shanghai Shenhua). À l’Inter, Antonio Conte a dû réfréner ses envies de changement face aux difficultés économiques du club. Seul Radja Nainggolan est retourné à Cagliari. Christian Eriksen, lui, est encore là. Quant à la Juventus, elle n’est pas restée inactive, mais a surtout investi dans de jeunes joueurs (l’ex-Marseillais Marley Aké, l’espoir italien Nicolo Rovella). Fernando Llorente, non utilisé à Naples, va tenter de rebondir à l’Udinese, comme Kevin Strootman (ex-Marseille) au Genoa.

– Espagne : pas de folies. En Espagne, aucune opération n’a dépassé la barre des dix millions d’euros. Selon la presse, les négociations se poursuivent entre le Real Madrid et le défenseur du Bayern David Alaba, dont le contrat court jusqu’en juin. Le retour d’Eric Garcia (Manchester City) au FC Barcelone a, lui, été compromis par le report de l’élection du prochain président du club blaugrana, sévèrement touché par la crise liée au Covid-19. Les plus beaux coups ont été signés par le Séville FC, avec Papu Gomez, et l’Atlético Madrid. Les Colchoneros ont attiré le buteur Moussa Dembélé (Lyon) en prêt payant de six mois (1,5 million d’euros, option d’achat à 33,5 millions d’euros hors bonus) pour pallier le départ de Diego Costa (libre). L’opération la plus onéreuse est l’œuvre de la Real Sociedad : les Basques ont signé l’avant-centre espagnol Carlos Fernandez (Séville FC) jusqu’en 2027 pour environ 9 millions d’euros.

– France : Marseille agite le mercato. La Ligue 1 se préparait hier à vivre des dernières heures calmes, au diapason d’un marché atone. Pris entre la pandémie de Covid-19 et la crise des droits TV, les clubs français ont tous limité leur budget recrutement. Même le Paris SG, habituel animateur du mercato, a réduit la voilure. Son directeur sportif Leonardo pourrait tenter un dernier coup avec le milieu offensif de Tottenham Dele Alli. Le PSG cherche aussi à vendre, le nom de Julian Draxler, en fin de contrat l’été prochain, revenant le plus souvent. En attirant Arkadiusz Milik, prêté par Naples, Marseille a peut-être trouvé le buteur que ses supporters réclamaient depuis plusieurs années. Monaco, qui a investi environ 16 millions d’euros sur le milieu sénégalais Krépin Diatta (Bruges), guette également une opportunité. Du côté de Lille et de Lyon, c’est statu quo. L’OL a déjà trouvé un remplaçant à Moussa Dembélé, prêté à l’Atlético, avec le buteur algérien Islam Slimani.

Source : AFP


Nomination surprise sur un banc anglais, revenants de marque en Allemagne et un AC Milan très actif : le mercato hivernal en Europe, qui se referme aujourd’hui, est resté très sage même si quelques coups étaient encore possibles dans les dernières heures.– Angleterre : la surprise Tuchel. Même si cette nomination aurait pu intervenir hors mercato, la grande surprise du mois...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut