Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Coronavirus au Liban

Assassinat de Rafic Hariri : Saad Hariri appelle à ne pas organiser d'événement commémoratif

Assassinat de Rafic Hariri : Saad Hariri appelle à ne pas organiser d'événement commémoratif

L'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri en octobre 2019 à Beyrouth. Photo d'archives Dalati et Nohra

Le Premier ministre désigné Saad Hariri a appelé mardi les partisans du courant du Futur, qu'il dirige, à ne pas organiser d'événement à l'occasion de la commémoration, le 14 février, du seizième anniversaire de l'assassinat de son père, l'ancien président du Conseil Rafic Hariri, dans le cadre des mesures sanitaires en place pour lutter contre le Covid-19. Dans un communiqué, le leader sunnite a appelé les Libanais et toute personne habitant au Liban à respecter le confinement et l'Etat à "accomplir son devoir" en venant en aide aux plus démunis. 

"La pandémie de coronavirus reste une question nationale, morale et humanitaire qui surpasse tous les obstacles et tiraillements empêchant la formation du gouvernement, et qui ne peut tolérer aucune surenchère ni négligence", a écrit le Premier ministre désigné dans ce communiqué publié par son bureau de presse. Estimant que le Liban est "sur le point de prendre la première place" dans les classements internationaux concernant les statistiques sur le virus, il a appelé tous les Libanais à rester confinés chez eux et à éviter tout contact social. "L'Etat a évidemment des responsabilités à assumer et doit accomplir son devoir en répondant aux besoins vitaux des gens, surtout des personnes défavorisées et des travailleurs journaliers qui sont privés de leurs moyens de subsistance", poursuit M. Hariri, soulignant toutefois que "la plus grande responsabilité incombe aux citoyens et à toutes les personnes vivant au Liban". 

"A cet égard, nous appelons tous les partisans et membres du courant du Futur, ainsi que toutes les personnes aimant Rafic Hariri, à prendre au sérieux les mesures de confinement et à ne pas organiser d'événements pour commémorer son assassinat. Cela inclut les rassemblements devant le mausolée (situé dans le centre-ville de Beyrouth, ndlr) et l'organisation de conférences et de festivals", a exhorté Saad Hariri. 

Rafic Hariri avait été tué dans un attentat à la voiture piégée à Beyrouth, le 14 février 2005. 


Le Premier ministre désigné Saad Hariri a appelé mardi les partisans du courant du Futur, qu'il dirige, à ne pas organiser d'événement à l'occasion de la commémoration, le 14 février, du seizième anniversaire de l'assassinat de son père, l'ancien président du Conseil Rafic Hariri, dans le cadre des mesures sanitaires en place pour lutter contre le Covid-19. Dans un communiqué, le...