Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Moyen-Orient

L'UE ajoute le chef de la diplomatie syrienne à sa liste noire

L'UE ajoute le chef de la diplomatie syrienne à sa liste noire

Le nouveau ministre syrien des affaires étrangères Fayçal Moqdad. Photo d'archives Ani

L'Union européenne a ajouté vendredi le nouveau ministre syrien des affaires étrangères Fayçal Moqdad à sa liste noire des personnes sanctionnées pour "leur responsabilité" dans la répression sanglante menée par le régime de Bachar al-Assad.

"L'UE a décidé d'ajouter Fayçal Moqdad à la liste des personnes faisant l'objet de mesures restrictives de l'UE à l'encontre de la Syrie, compte tenu de sa récente nomination au poste de ministre des affaires étrangères", selon un communiqué vendredi du Conseil de l'Union.

Cette décision porte à 289 le nombre total de personnes visées par une interdiction de voyage et un gel des avoirs. 70 entités sont également soumises à un gel des avoirs, a précisé le communiqué. Le Premier ministre Hussein Arnous figure sur cette liste depuis 2014. Son gouvernement compte trois femmes et il est le cinquième à être formé en Syrie depuis le début du conflit en 2011.

Fayçal Moqdad a pris ses fonctions le 22 novembre, quelques jours après la décision des Européens d'ajouter les noms des ministres du pétrole et des ressources minières, de l'industrie, de la santé, de l'agriculture, de la santé et trois ministres d'Etat à leur liste noire.

En octobre, ils avaient déjà sanctionné les ministres des Finances, de la Justice, du Commerce, des Transports, de la Culture, de l'Education et des Ressources hydrauliques. L'UE a imposé en 2011 "un embargo pétrolier, des restrictions frappant certains investissements, un gel des avoirs détenus par la banque centrale syrienne dans l'UE et des restrictions frappant les exportations d'équipements et de technologies susceptibles d'être utilisés à des fins de répression interne, ainsi que d'équipements et de technologies destinés à surveiller ou intercepter les communications internet ou les communications téléphoniques". Les sanctions de l'UE sont en vigueur depuis le 1er décembre 2011 et font l'objet d'un réexamen annuel.


L'Union européenne a ajouté vendredi le nouveau ministre syrien des affaires étrangères Fayçal Moqdad à sa liste noire des personnes sanctionnées pour "leur responsabilité" dans la répression sanglante menée par le régime de Bachar al-Assad."L'UE a décidé d'ajouter Fayçal Moqdad à la liste des personnes faisant l'objet de mesures restrictives de l'UE à l'encontre de la Syrie,...