Édito édito

Sac à charbon

Je me suis toujours demandé comment un pays aussi puissant que les États-Unis a pu être gouverné par un type comme Donald Trump, clown arrogant et hâbleur, si peu respectueux de la démocratie, alors que l'Amérique possède une élite incomparable et des politiciens chevronnés. La même question se pose au Liban. Comment un pays qui a connu des personnalités de la trempe de Béchara el-Khoury, Riad el-Solh, Michel Chiha, Charles Malek, Charles Hélou, Fouad Chéhab, Camille Chamoun, Pierre Gemayel, Kamal Joumblatt, Raymond Eddé, Hamid Frangieh, Ghassan Tuéni, Emile Boustani, Michel Zaccour, Fouad Boutros ou Fouad Ammoun, pour ne citer qu'eux, est-il devenu un failed state dirigé par des mafieux aussi crétins que corrompus et par des individus soumis à des sanctions internationales ou mis en examen par la justice ? Et quel avenir espérer avec une oligarchie qui n'a tiré aucune leçon de l'explosion du port dont elle est responsable, qui accepte d'être téléguidée de l'extérieur, qui tolère les propos de tel dirigeant perse qui considère le Liban comme un poste avancé dans la lutte de l'Iran contre Israël, qui pratique la politique de l'autruche ou celle de la chaise vide alors que le navire prend l'eau de partout, et qui combat ou décourage tout poulain indépendant qui n'appartiendrait pas à son écurie ? L'année 2021 qui commence ne peut être plus clémente que 2020 tant que les joueurs sont les mêmes, avec les mêmes entourloupes et le même déni de la réalité. « De sac à charbon, il ne saurait sortir blanche farine » nous enseigne un proverbe français... Notre salut ne viendra que des prochaines élections législatives censées nous débarrasser de ces pourritures, pour peu que le peuple se débarrasse lui-même de ses vieux démons, à savoir les allégeances traditionnelles qui l'ont mené au désastre, et vote enfin avec sa cervelle... au lieu de son portefeuille..


Je me suis toujours demandé comment un pays aussi puissant que les États-Unis a pu être gouverné par un type comme Donald Trump, clown arrogant et hâbleur, si peu respectueux de la démocratie, alors que l'Amérique possède une élite incomparable et des politiciens chevronnés. La même question se pose au Liban. Comment un pays qui a connu des personnalités de la trempe de Béchara...

commentaires (1)

Tout d'abord, il faudrait commencer par respecter la decision de 75 millions d'Americains qui ont vote pour Trump. Le style bouffon n'est pas l'homme. Il faudrait aussi se demander si les Libanais ont le droit de mepriser une autre conjoncture.Il me semble que cela tient de l'arrogance pimentee a l'ignorance.

SATURNE

14 h 51, le 12 janvier 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Tout d'abord, il faudrait commencer par respecter la decision de 75 millions d'Americains qui ont vote pour Trump. Le style bouffon n'est pas l'homme. Il faudrait aussi se demander si les Libanais ont le droit de mepriser une autre conjoncture.Il me semble que cela tient de l'arrogance pimentee a l'ignorance.

    SATURNE

    14 h 51, le 12 janvier 2021

Retour en haut