Rechercher
Rechercher

Liban

"Pas d'Indépendance sans le départ des corrompus", lancent des manifestants devant Zaytouna Bay

Un drapeau libanais. Photo d'illustration Flicker/CC BY 2.0/ [email protected]

Quelques dizaines de manifestants se sont rendus samedi après-midi du centre-ville de Beyrouth vers la marina de Zaytouna Bay afin de réclamer la fin de la corruption endémique dans le pays. 

A pied et en voitures, les contestataires se sont dirigés vers la marina touristique, qui est considérée depuis le soulèvement populaire du 17 octobre comme un des symboles de la classe corrompue. "Zaytouna Bay est la propriété du peuple", ont scandé les protestataires. Ils ont encore souligné que l'Indépendance du pays, dont le 77e anniversaire sera célébré demain, ne peut s'accomplir réellement que si "les dirigeants corrompus s'en vont". 

Cette action a été organisée symboliquement à la veille du 77e anniversaire de l'Indépendance, alors que le défilé et les célébrations traditionnelles marquant cette journée ont été annulés en raison de la pandémie. 

Pendant les premières semaines après le 17 octobre, de nombreux sit-in ont été organisés dans la marina, aménagée sur un terrain considéré par la société civile comme public et que l'Etat libanais est accusé de mettre en location "pour 2500 livres libanaises par an" aux investisseurs. 


Quelques dizaines de manifestants se sont rendus samedi après-midi du centre-ville de Beyrouth vers la marina de Zaytouna Bay afin de réclamer la fin de la corruption endémique dans le pays. 

A pied et en voitures, les contestataires se sont dirigés vers la marina touristique, qui est considérée depuis le soulèvement populaire du 17 octobre comme un des symboles de la classe...