Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

Toutes les célébrations de l'Indépendance annulées cette année

Les commémorations se limiteront au dépôt, comme chaque année, de gerbes de fleurs sur les tombes des pères de l'indépendance.

Toutes les célébrations de l'Indépendance annulées cette année

Des femmes soldats de l'armée libanaise défilant le 22 novembre 2016 à Beyrouth à l'occasion d'une cérémonie officielle célébrant le 73ème anniversaire de l'Indépendance du Liban. Photo d'archives AFP / ANWAR AMRO

La présidence libanaise a annoncé mercredi que cette année, aucun événement ne serait organisé pour fêter l'indépendance du Liban, célébrée le dimanche 22 novembre, en raison de la pandémie de coronavirus, et alors que le pays est reconfiné jusqu'à la fin du mois. 

"Tous les événements nationaux liés aux célébrations de l'Indépendance sont annulés", a-t-il été annoncé sur le compte Twitter de Baabda, qui a précisé que les commémorations se limiteront au dépôt, comme chaque année, de gerbes de fleurs sur les tombes des pères de l'indépendance. Cette décision a été prise "en raison des conditions sanitaires actuelles dans le pays et du confinement général".

Lire aussi

Le vaccin contre le coronavirus ne pourra pas être disponible au Liban avant la fin de 2021

Le pays est entré depuis le 14 novembre dans une nouvelle phase de confinement, qui doit s'étendre jusqu'au 30 novembre, afin de lutter contre la pandémie de Covid-19 et surtout de permettre aux hôpitaux, arrivés à saturation, de s'équiper. Cette mesure s'accompagne d'un couvre-feu de 17h à 5h et de la circulation alternée des véhicules. En tout, 107.953 cas ont été officiellement enregistrés au Liban depuis l'apparition du virus dans le pays en février, au nombre desquels 839 décès et 62.395 guérisons.

Félicitations de Trump

Le 22 novembre 1943, le Liban a déclaré son indépendance de la France. Chaque année, cet anniversaire est marqué par un grand défilé militaire, organisé dans le centre-ville. L'an dernier, alors que le pays vivait depuis plus d'un mois au rythme d'un grand mouvement de soulèvement populaire, les autorités s'étaient contentées d'un défilé réduit, donné à l'école militaire de Yarzé, tandis que les contestataires avaient prévu une parade "civile" dans le centre-ville.

A l'occasion de cet anniversaire de l'Indépendance, le chef de l'Etat a reçu de son homologue américain, Donald Trump, une lettre de félicitations. Dans cette missive, M. Trump a souligné "l'amitié solide entre les peuples libanais et américain" et espéré que cette amitié et la coopération entre les deux pays "ont encore de belles années" devant elles, selon le compte Twitter de la présidence. "Je suis fier des efforts déployés par les Etats-Unis pour continuer à se tenir aux côtés du peuple libanais pendant les défis inédits auxquels il a dû faire face cette année", ajoutait le président américain dans son message.


La présidence libanaise a annoncé mercredi que cette année, aucun événement ne serait organisé pour fêter l'indépendance du Liban, célébrée le dimanche 22 novembre, en raison de la pandémie de coronavirus, et alors que le pays est reconfiné jusqu'à la fin du mois. 

"Tous les événements nationaux liés aux célébrations de l'Indépendance sont annulés", a-t-il...

commentaires (4)

"... le chef de l'Etat a reçu de son homologue américain, Donald Trump, une lettre de félicitations ..." - LOL, Donald Trump ne sais même pas c’est quoi le Liban...

Gros Gnon

17 h 47, le 18 novembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • "... le chef de l'Etat a reçu de son homologue américain, Donald Trump, une lettre de félicitations ..." - LOL, Donald Trump ne sais même pas c’est quoi le Liban...

    Gros Gnon

    17 h 47, le 18 novembre 2020

  • Heureusement que Covid est venu nous sauver la face et empêcher cette farce d’avoir lieu encore une fois! Cette date devrait être éliminée du calendrier libanais. On préférerait tous retourner sous mandat français plutôt que continuer à être gouvernés, humiliés et éhontés comme nous le sommes depuis. Il est évident que ce pays, tel quel, n’aurait jamais dû exister.

    Fady Abou Hanna

    17 h 37, le 18 novembre 2020

  • Quelle indépendance ???????????????? Irène Saïd

    Irene Said

    16 h 53, le 18 novembre 2020

  • Ce n'est pas plus mal ... on ne fête pas seulement la date de son obtention mais aussi son maintien et sa préservation ... ce qui n'est absolument pas le cas depuis longtemps

    Zeidan

    16 h 49, le 18 novembre 2020