Rechercher
Rechercher

Méditerranée

Vingt-huit migrants secourus au large de la Tunisie

Vingt-huit migrants secourus au large de la Tunisie

Photo d'illustration AFP / HOUSSEM ZOUARI

La Garde nationale maritime tunisienne a secouru samedi au large de l'archipel de Kerkennah (centre-est) 28 migrants, dont sept femmes et un bébé, qui tentaient de rallier l'Europe depuis la Tunisie à bord d'une embarcation de fortune.

Partis dans la nuit de jeudi à vendredi depuis les côtes de Sidi Mansour à Sfax (centre-est), ces migrants, dont 25 sont originaires d'Afrique subsaharienne et trois sont Tunisiens, ont été interceptés au large de Kerkennah, après une panne de leur embarcation, a ajouté le ministère de la Défense dans un communiqué. Les migrants, qui ont entre neuf mois et 33 ans, ont été remis aux unités de la Garde nationale au port de Sfax, a ajouté le ministère sans donner plus de détails.

Malgré la crise sanitaire liée à la pandémie de nouveau coronavirus, les émigrations clandestines depuis la Tunisie vers l'Europe se poursuivent, notamment vers les côtes italiennes où les migrants espèrent trouver travail et perspectives.

Après un pic des départs de Tunisie en 2011, suivi d'une forte chute, le nombre de départs augmente à nouveau depuis 2017 alors que la Tunisie fait face à une progression du chômage et que de profondes inégalités persistent, dix ans après la révolution. Depuis le début de l'année 2020 et jusqu'à mi-septembre, 8.581 personnes ont été interceptées alors qu'elles tentaient de rejoindre l'Europe par la mer depuis les côtes tunisiennes, selon des statistiques du ministère de l'Intérieur. Parmi elles, 2.104 étaient étrangères.

Le dossier migratoire est l'un des sujets sensibles discutés entre les responsables européens et Tunisiens. Lors d'une visite en août à Tunis, le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio, a averti qu'il n'y aurait plus de place pour les migrants arrivés illégalement en Italie, après avoir annoncé des opérations de rapatriement des Tunisiens à partir du 10 août.


La Garde nationale maritime tunisienne a secouru samedi au large de l'archipel de Kerkennah (centre-est) 28 migrants, dont sept femmes et un bébé, qui tentaient de rallier l'Europe depuis la Tunisie à bord d'une embarcation de fortune.

Partis dans la nuit de jeudi à vendredi depuis les côtes de Sidi Mansour à Sfax (centre-est), ces migrants, dont 25 sont originaires d'Afrique...