Rechercher
Rechercher

Lobbying

Confinement : les industriels réclament des aménagements

Une délégation de l’Association des industriels libanais (AIL) s’est réunie hier avec un membre du comité interministériel pour le suivi de la pandémie de Covid-19 au Liban afin d’obtenir une exemption de la décision de fermeture de certaines usines à cause du confinement, a indiqué un communiqué publié à l’issue de la réunion.

Depuis déjà plusieurs semaines, le ministère de l’Intérieur et des Municipalités émet régulièrement des décisions qui imposent un confinement local de certaines régions où la pandémie est fortement répandue afin d’enrayer sa propagation. Les usines de fabrication de médicaments, de denrées alimentaires, de produits d’hygiène, de ciment et de verre sont exemptées de ce confinement.

Un aménagement que les industriels aimeraient donc voir généralisé à l’ensemble des acteurs du secteur, même lorsque les municipalités dans lesquelles ils sont implantés sont bouclées. « Certaines zones industrielles sont géographiquement séparées des zones résidentielles d’une même municipalité », a notamment justifié l’AIL, avant d’ajouter que « la majorité des employés de ces usines viennent de zones non confinées ».


Une délégation de l’Association des industriels libanais (AIL) s’est réunie hier avec un membre du comité interministériel pour le suivi de la pandémie de Covid-19 au Liban afin d’obtenir une exemption de la décision de fermeture de certaines usines à cause du confinement, a indiqué un communiqué publié à l’issue de la réunion.

Depuis déjà plusieurs semaines, le...

commentaires (0)

Commentaires (0)