Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Des médicaments saisis à l'AIB remis au ministère de la Santé

Des médicaments saisis à l'AIB remis au ministère de la Santé

Les médicaments de contrebande interceptés à l'aéroport de Beyrouth. Photo Twitter/FSI.

Les Forces de sécurité intérieure (FSI) ont annoncé vendredi que les médicaments qui avaient été saisis dimanche dernier à l'Aéroport international de Beyrouth, d'où ils devaient être envoyés illégalement vers l'Egypte, avaient été remis au ministère de la Santé. 

"Suite à la mise en échec d'une opération de contrebande de médicaments via l'AIB, le département des saisies des FSI a remis ces médicaments au ministère de la Santé, à la demande du Parquet financier", souligne la police dans un communiqué. Le texte précise encore que certains de ces produits "commencent d'ailleurs à manquer dans les pharmacies" du Liban. 

Selon le rapport de police publié au cours de la semaine, 161 boîtes de Panadol, 10 boîtes de Centrum, 33 boîtes de Colchicine, 128 boîtes d'Euthyrox, 20 boîtes de Solpadeine, deux boîtes de Sabril, 184 sachets de Panadol, 147 sachets d'Euthyrox 12 sachets de Xtandi et une boîte de Pylera avaient été saisis dimanche dernier. Les contrebandiers arrêtés lors de cette saisie avaient déclaré avoir acheté des médicaments dans plusieurs pharmacies au Liban pour les utiliser en Égypte. 

Alors que le Liban ne cesse de s'enfoncer dans la pire crise de son histoire moderne, certains médicaments sont en rupture de stock dans les pharmacies, et les Libanais craignent une prochaine levée des subventions sur des médicaments, ce qui aurait pour conséquence une flambée de leurs prix.


Les Forces de sécurité intérieure (FSI) ont annoncé vendredi que les médicaments qui avaient été saisis dimanche dernier à l'Aéroport international de Beyrouth, d'où ils devaient être envoyés illégalement vers l'Egypte, avaient été remis au ministère de la Santé. "Suite à la mise en échec d'une opération de contrebande de médicaments via l'AIB, le département des...