Rechercher
Rechercher

Liban

Le Hezbollah possède un dépôt d'armes près de l'AIB, affirme Netanyahu

"Je dis au peuple du Liban : Israël ne vous veut aucun mal, mais l'Iran si", lance le PM israélien lors d'un discours dans le cadre de l'Assemblée générale de l'ONU.

Le Hezbollah possède un dépôt d'armes près de l'AIB, affirme Netanyahu

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, lors de son discours prononcé en visioconférence dans le cadre de l'Assemblée générale des Nations unies, le 29 septembre 2020. AFP PHOTO / HO / UNTV

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a affirmé, mardi, lors d'un discours prononcé en visioconférence dans le cadre de l'Assemblée générale des Nations unies, que le Hezbollah possède un dépôt d'armes secret dans le quartier de Jnah, près de l'Aéroport international de Beyrouth, affirmant que c'est à cet endroit que "la prochaine explosion pourrait avoir lieu", après le drame du 4 août. 

"Nous avons tous vu la terrible explosion au port de Beyrouth le mois dernier (...). Maintenant, voici où la prochaine explosion pourrait avoir lieu, a dit M. Netanyahu carte à l'appui. C'est le quartier de Jnah à Beyrouth. Juste à côté de l’aéroport international. Et ici, le Hezbollah possède un dépôt d'armes secret. Ce dépôt d'armes est à un mètre" d'une compagnie de gaz et à une cinquantaine de mètres d'une station d'essence". Le Premier ministre israélien a ensuite souligné que ce dépôt se trouve dans une zone résidentielle.

La déflagration du 4 août au port de Beyrouth a tué au moins 194 personnes et blessé 6.500 autres. Elle a été provoquée, selon les explications officielles, par l'incendie de 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, entreposées sans précaution depuis sept ans dans un hangar du port, de l'aveu même des responsables.


Toujours en s'appuyant sur une carte, M. Netanyahu a montré l'entrée de
ce qu'il considère être  "l'usine de missiles du Hezbollah". "Parce que c’est ce que c’est. C'est ici. Voici la compagnie de gaz, et voici le dépôt de missiles, a-t-il ajouté. Je dis aux habitants de Jnah, vous devez agir maintenant. Vous devez protester. Parce que si cela explose, ce sera une autre tragédie".

La carte présentée par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

La réponse du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, n'a pas tardé. Dans un discours télévisé, prévu à l'avance quelques minutes plus tard, il a accusé M. Netanyahu de mentir. "Netanyahu est un menteur et nous allons le prouver", a lancé Hassan Nasrallah. Il a annoncé qu'une invitation sera envoyée sous peu aux médias afin de se rendre à l'endroit indiqué par le Premier ministre israélien, à 22h, et voir de leurs propres yeux que les accusations israéliennes ne sont pas vraies. "Le monde entier découvrira les mensonges de Netanyahu en direct", a-t-il martelé. Et de poursuivre : "Nous ne stockons pas nos missiles ni au port de Beyrouth, ni près d'une compagnie de gaz et nous savons très bien où les stocker".

"Israël ne vous veut aucun mal"
"Je dis au peuple du Liban : Israël ne vous veut aucun mal, mais l'Iran si", a encore déclaré Benjamin Netanyahu dans son discours. L'Iran et le Hezbollah vous ont délibérément mis en danger, vous et vos familles. Ce qu'ils ont fait est inacceptable. Vous devriez le leur dire. Et leur demander de démolir ces dépôts". "Il y a quelques jours à peine, l'un de ces dépôts a explosé à Aïn Qana au sud du Liban, a encore dit M. Netanyahu. Et c'est pourquoi la communauté internationale doit insister pour que le Hezbollah cesse d'utiliser le Liban et les civils libanais comme boucliers humains". 

Le 22 septembre, une forte explosion s'était produite dans le village de Aïn Qana, au Liban-Sud, provoquant un incendie et d'épaisses volutes de fumée noire. Selon les premiers éléments relayés par plusieurs agences de presse et journalistes, la déflagration a eu lieu dans un bâtiment appartenant au Hezbollah, présenté soit comme un entrepôt d'armes ou la maison d'un cadre du parti. Plus d'une semaine plus tard, ni le Hezbollah ni les autorités libanaises n'ont encore officiellement commenté l'incident.

"Trois sites dans des zones résidentielles"
Peu après le discours de M. Netanyahu, le porte-parole arabophone de l'armée israélienne, Avichay Adraee, a Twitté un montage vidéo dans lequel le Hezbollah est accusé de posséder "dans des zones résidentielles au Liban, trois sites de production de matériaux dans le (cadre du) projet des missiles de précision". "Où va le Liban ? La réponse est devenue claire, et la question la plus importante demeure : où est l'État libanais chargé de sauvegarder sa souveraineté et de protéger son peuple ?". "Le premier site est un site de production de matériaux pour missiles de précision au cœur de la zone industrielle dans le quartier de Jnah. Le site est situé à côté de deux compagnies de gaz, détaille Avichay Adraee. Le deuxième est un site souterrain de production dans le quartier de Laylaki, situé sous quatre immeubles résidentiels de sept étages habités par plus de 70 familles. Le site est à environ 130 mètres d'une église et d'un centre médical". "Le troisième site est également souterrain. Il s'agit d'un site de production de matériaux de missiles de précision dans le quartier de Choueifate. Il est situé sous cinq immeubles résidentiels habités par une cinquantaine de familles. Une mosquée est située à 90 mètres", ajoute le porte-parole en accompagnant ces tweets avec le hashtag "bombe à retardement". Avichay Adraee conclut sa série de tweets en affirmant que "ces sites sont révélés dans le but d'appeler le gouvernement libanais à intervenir pour protéger les citoyens des dangers qui menacent leur pays".

En septembre 2018, Benjamin Netanyahu avait déjà affirmé que le Hezbollah utilisait des sites proches de l'aéroport international de Beyrouth comme "caches d'armes secrètes". Lors, également, d'un discours devant l'Assemblée générale de l'ONU, il avait présenté une carte du sud de Beyrouth, montrant trois "sites secrets" présumés, dans lesquels le parti chiite transformerait des missiles de précision, sur ordre de l'Iran. En juillet 2019, l'ambassadeur d'Israël aux Nations unies, Danny Danon, avait également affirmé lors d'une réunion du Conseil de sécurité, consacrée à la situation au Moyen-Orient, que le port de Beyrouth était devenu "le port du Hezbollah" par lequel l'Iran livre des armes au profit du parti chiite.


Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a affirmé, mardi, lors d'un discours prononcé en visioconférence dans le cadre de l'Assemblée générale des Nations unies, que le Hezbollah possède un dépôt d'armes secret dans le quartier de Jnah, près de l'Aéroport international de Beyrouth, affirmant que c'est à cet endroit que "la prochaine explosion pourrait avoir lieu",...

commentaires (8)

Mentez.... Mentez..... Il en restera toujours quelques choses....... Chez les haineux et les faibles d'esprits......

HIJAZI ABDULRAHIM

22 h 32, le 29 septembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Mentez.... Mentez..... Il en restera toujours quelques choses....... Chez les haineux et les faibles d'esprits......

    HIJAZI ABDULRAHIM

    22 h 32, le 29 septembre 2020

  • La seule conséquence dangereuse de tout cette mascarade du Hezbollah ,de tous ses abus ,de tout ce mépris envers le peuple Libanais tout entier, de toute cette prosternation ,de cette idolâtrie ,de tout cet asservissement envers leur maître Iranien ,est la montée insidieuse de la haine en chacun de nous ,nous rapprochant encore d’avantage de l’esprit qui prévalait en chacun des Libanais pendant cette triste et tragique période de 1975 . Moins on se voilera la face et plus il y aura de paix ! Car la résignation n’apportera que guerre et tragédie et nous y allons tout droit car nous n’avons plus rien à perdre et notre volonté d’en finir est attisé par l’injustice ,l’exploitation et la maltraitance sauvage que nous subissons quotidiennement! Le Libanais ne vit plus ,le Libanais ne survit plus ,le Libanais ne respire plus alors que lui reste il à faire ? Je vous le donne en mille !

    PHENICIA

    22 h 29, le 29 septembre 2020

  • Vous vous rappelez que le barbu avait nie léxistence d'armes au port disant qu'il connaisait mieux le port de Haifa que le port de Beurouth. Maintenant il va encore nier et dire qu'il connait mieux ce qui se passe en Israel qu'au Liban....

    IMB a SPO

    22 h 10, le 29 septembre 2020

  • On croirait volontiers Netanyahu plutôt que le barbu. Hier encore il affirmait qu’il n’avait rien dans le port alors qu’on continue à trouver des explosifs et des matières dangereuses sans propriétaire comme par hasard. Pour montrer aux journalistes l’endroit indiqué les journalistes s devraient exige sa présence on ne sait jamais des fois qu’un sondeur passe la la par hasard.

    Sissi zayyat

    21 h 57, le 29 septembre 2020

  • La carte est précise et l'information facile à vérifier mais qui osera le faire ? En tous cas, pas avant que le Hezbollah ait fait les déménagements nécessaires. De toutes façons la dernière explosion de Qana (dont, curieusement, on n'a plus parlé)nous prouve déjà que le Hezbollah entrepose des armes dans des zones résidentielles, au mépris de la sécurité des citoyens.

    Yves Prevost

    21 h 44, le 29 septembre 2020

  • Malheureusement on est au point que seul l'ecrasement complet du Hezbollah par n'importe quell moyen cessera l'agonie lente du pays commencee depuis maintenant plusieurs annees. Il faut faire vite on en est maintenant au stade du coma

    Liban Libre

    20 h 47, le 29 septembre 2020

  • LES SATELLITES NE SE TROMPENT PAS.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    20 h 43, le 29 septembre 2020

  • Mais Bassil avait démenti, et pris les ambassadeurs étrangers pour une promenade en bord de mer... hahahahaha.... quelle farce tragi-comique. Criminelle !!

    LeRougeEtLeNoir

    20 h 28, le 29 septembre 2020