Rechercher
Rechercher

Etats-Unis

Washington sanctionne le juge iranien ayant condamné à mort un jeune lutteur

Washington sanctionne le juge iranien ayant condamné à mort un jeune lutteur

Photo d'illustration AFP

Les Etats-Unis ont imposé jeudi des sanctions au juge iranien ayant condamné à mort un jeune lutteur qui avait participé à des manifestations contre le régime. Son exécution avait provoqué l'indignation dans le monde.

Navid Afkari, 27 ans, un lutteur iranien qui avait remporté plusieurs compétitions nationales, a été exécuté le 12 septembre après avoir été condamné à mort pour le meurtre d'un fonctionnaire, poignardé le 2 août 2018 lors de manifestations contre le gouvernement à Chiraz, dans le sud du pays.

Washington a décidé de geler d'éventuels avoirs aux Etats-Unis du juge Seyyed Mahmoud Sadati, invoquant des informations affirmant que Navid Afkari avait été condamné sur la base d'aveux extorqués sous la torture. Des accusations rejetées par la justice iranienne. "Son exécution est inacceptable", a estimé dans un communiqué le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Le département d'Etat a également sanctionné un autre juge iranien, Mohammad Soltani, qui a prononcé de lourdes peines à l'encontre de membres de la minorité religieuse bahaï.

"Les mesures prises aujourd'hui par les Etats-Unis exposent au grand jour ce que sont réellement les tribunaux révolutionnaires iraniens et leurs juges: des instruments de la répression brutale du service iranien et de l'élimination de toute dissidence", a ajouté M. Pompeo.

L'exécution du lutteur a été largement dénoncée sur les réseaux sociaux et à l'étranger. Les défenseurs des droits humains sont révoltés par le fait que le système judiciaire iranien n'ait pas pris en compte les déclarations de M. Afkari affirmant que ses aveux lui avaient été extorqués sous la torture.


Les Etats-Unis ont imposé jeudi des sanctions au juge iranien ayant condamné à mort un jeune lutteur qui avait participé à des manifestations contre le régime. Son exécution avait provoqué l'indignation dans le monde.

Navid Afkari, 27 ans, un lutteur iranien qui avait remporté plusieurs compétitions nationales, a été exécuté le 12...