Rechercher
Rechercher

Crise

Les retraités de l’enseignement secondaire public demandent une réévaluation de leur pension

La ligue des professeurs à la retraite de l’enseignement secondaire public a réclamé hier une réévaluation des pensions de retraite et des indemnités de fin de service, afin de pouvoir restaurer son pouvoir d’achat. « Le pouvoir d’achat de nos allocations de retraite s’est écroulé », a indiqué la ligue, dans un communiqué publié par son comité administratif, rappelant la chute libre du taux de la livre libanaise face au dollar et l’inflation de 135 % enregistrée au Liban depuis l’été dernier. « Nous appelons les responsables à corriger le montant de nos allocations de retraite et indemnités de fin de service afin que notre pouvoir d’achat revienne à son niveau d’avant la crise économique », peut-on lire dans ce texte. Les enseignants font encore porter « la responsabilité totale de l’effondrement financier, économique, social et éducatif dans le pays à la classe politique au pouvoir ». Le Liban connaît, depuis l’été dernier, la pire crise socio-économique et financière de son histoire moderne, aggravée par la pandémie de coronavirus, puis la double explosion dans le port de Beyrouth.



La ligue des professeurs à la retraite de l’enseignement secondaire public a réclamé hier une réévaluation des pensions de retraite et des indemnités de fin de service, afin de pouvoir restaurer son pouvoir d’achat. « Le pouvoir d’achat de nos allocations de retraite s’est écroulé », a indiqué la ligue, dans un communiqué publié par son comité administratif,...

commentaires (0)

Commentaires (0)