Rechercher
Rechercher

Explosions de Beyrouth

La Ligue arabe "pleinement solidaire" du Liban

La Ligue arabe

Une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe le 21 décembre 2013 au Caire. Photo d'illustration AFP

La Ligue arabe a exprimé mercredi sa "pleine solidarité" avec le Liban, plus d'un mois après la double explosion du port de Beyrouth, le 4 août, qui a fait 192 morts et plus de 6.500 blessés selon un bilan encore provisoire.

Lors de la 154ème session ordinaire des ministres des Affaires étrangères de la Ligue, présidée par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères libanais, Hani Chmaytelli, les responsables ont exprimé leur "pleine solidarité avec la République libanaise pour faire face à la catastrophe". Les ministres ont également affirmé la "poursuite du soutien au Liban afin de l'aider à faire face aux conséquences de ce drame". Ils ont également appelé à "faire la lumière sur les circonstances de l'explosion et sanctionner les personnes qui en sont responsables". La Ligue a également "invité la communauté internationale et les organisations internationales et régionales œuvrant dans le domaine humanitaire à poursuivre leurs efforts pour apporter l'aide humanitaire à la population libanaise". Les responsables ont enfin souligné "l'importance du rôle de la Ligue et des institutions arabes pour apporter toute aide humanitaire et secours au Liban et participer aux efforts de déblayage et de reconstruction".

Lors de la réunion, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Fayçal ben Farhan ben Abdallah al-Saoud, a pour sa part souhaité que le Liban "se rétablisse, protège sa souveraineté et réponde aux aspirations de son peuple pour un meilleur avenir, loin des milices confessionnelles et des ingérences étrangères".

Le 4 août, la capitale libanaise a été soufflée par une double explosion, survenue dans le port, qui a fait au moins 192 victimes et détruit des pans entiers de la ville. Cette catastrophe est survenue alors que le pays fait face depuis plus d'un an à la pire crise économique et financière de ces trente dernières années, aggravée par la pandémie de coronavirus. Elle a en outre provoqué la chute du gouvernement de Hassane Diab, alors que la rue réclame depuis octobre une refonte totale du système politique. Un nouveau Premier ministre, Moustapha Adib, a été désigné, mais n'a toujours pas formé son équipe.


La Ligue arabe a exprimé mercredi sa "pleine solidarité" avec le Liban, plus d'un mois après la double explosion du port de Beyrouth, le 4 août, qui a fait 192 morts et plus de 6.500 blessés selon un bilan encore provisoire.

Lors de la 154ème session ordinaire des ministres des Affaires étrangères de la Ligue, présidée par le secrétaire général du ministère des...