Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

L'ONU en voie de réduire le plafond des effectifs de la Finul

Dans les faits, cette décision de passer de 15.000 militaires à 13.000 ne changera pas grand chose, note un diplomate sous couvert d'anonymat, car les effectifs actuels de la force onusienne avoisinent les 10.500 Casques bleus.

L'ONU en voie de réduire le plafond des effectifs de la Finul

Des blindés de la Force intérimaire des Nations unies patrouillant près de Mays el-Jabal, à la frontière avec Israël, le 26 août 2020. AFP / Mahmoud ZAYYAT

Le Conseil de sécurité de l'ONU est appelé vendredi à renouveler pour un an sa mission de paix au Liban (Finul), avec un plafond d'effectifs passant de 15.000 à 13.000 Casques bleus et une demande à Beyrouth de faciliter l'accès aux tunnels traversant la Ligne bleue qui sépare le Liban d'Israël.

"Reconnaissant que la Finul a appliqué avec succès son mandat depuis 2006, permettant un maintien de la paix et de la sécurité depuis lors", le Conseil "décide une réduction du plafond des effectifs de 15.000 militaires à 13.000", indique le projet de résolution obtenu mercredi par l'AFP. Dans les faits, cette décision ne changera pas grand chose, note un diplomate sous couvert d'anonymat, car les effectifs actuels de la Finul avoisinent les 10.500 Casques bleus.

Le texte, rédigé par la France, "appelle le gouvernement du Liban à faciliter un accès rapide et complet de la Finul aux sites sur lesquels la force veut enquêter, y compris tous les endroits au nord de la Ligne bleue (séparant le Liban d'Israël) liés à la découverte de tunnels" permettant des incursions en territoire israélien.

Lors des négociations, selon des diplomates, les États-Unis, soutenant pleinement Israël, ont insisté pour une réduction des effectifs de la Finul tout en critiquant sa passivité face aux agissements du Hezbollah, très présent dans le sud du Liban.

Le gouvernement libanais, comme le Hezbollah, a réclamé récemment que la mission des Casques bleus soit prolongée sans aucune modification. Au contraire d'Israël qui avait appelé la semaine dernière à une réforme de la Finul, accusée de "partialité" et "d'inefficacité".

Lire aussi

À quelques jours du renouvellement du mandat de la Finul, accrochages entre Israël et le Hezbollah

Le projet de résolution demande à cet égard au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, "d'élaborer un plan détaillé, avec des échéances et des modalités spécifiques", en coordination avec le Liban et les pays contributeurs de troupes, pour mettre en œuvre ses recommandations de juin visant à améliorer les performances de la Finul.

Le chef de l'ONU avait préconisé alors dans un rapport une force "plus agile et plus mobile". "Les véhicules blindés de transport de troupes ne conviennent pas vraiment à des secteurs congestionnés, des ruelles étroites et un terrain montagneux. Il faudrait des véhicules plus petits comme des véhicules tactiques légers à haute mobilité", avait-il estimé. Il avait aussi réclamé que la Finul soit dotée d'une "capacité de surveillance améliorée, en remplaçant les fonctions d'infanterie lourde, qui servent aux activités quotidiennes, par des fonctions de reconnaissance".

Dans son projet de texte, le Conseil de sécurité demande à Antonio Guterres de lui présenter les premiers éléments de son plan dans les 60 jours.

Présente au Liban depuis 1978, la Finul, composée en grande partie de contingents européens, surveille la frontière libano-israélienne et veille à prévenir un nouveau conflit depuis la guerre de 2006 entre Israël et le Hezbollah.


Le Conseil de sécurité de l'ONU est appelé vendredi à renouveler pour un an sa mission de paix au Liban (Finul), avec un plafond d'effectifs passant de 15.000 à 13.000 Casques bleus et une demande à Beyrouth de faciliter l'accès aux tunnels traversant la Ligne bleue qui sépare le Liban d'Israël."Reconnaissant que la Finul a appliqué avec succès son mandat depuis 2006, permettant un...

commentaires (4)

SANS DE NOUVELLES PREROGATIVES LA FINUL NE VAUT RIEN,

L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

17 h 25, le 27 août 2020

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • SANS DE NOUVELLES PREROGATIVES LA FINUL NE VAUT RIEN,

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    17 h 25, le 27 août 2020

  • Il faut que la FINUL s'en aille pour que nos deux coqs rivaux s'en donne à cœur joie!! A la fin de cette altercation potentiellement dévastatrice pour le Liban on saura clairement à qui courber l'échine et maudire dans nos solitudes. D'ici là le hezb et les isros ne cesseront de rendre nos vies toujours plus misérables. Étant donné que notre prezz fort est relax on ne peut compter ni sur lui ni sur aucun gouvernement pour nous jeter aucune bouée de secours...

    Wlek Sanferlou

    15 h 14, le 27 août 2020

  • Ni la FINUL ni aucune autre force ne pourra empêcher un affrontement entre un pays qui veille sur ses citoyens et son territoire et les protège quelque soit le prix contre un mercenaire qui n’en a cure du pays ni de ces citoyens depuis lequel il déclenche ses hostilités, puisque son but est de le détruire et ses citoyens avec, qu’il utilise comme bouclier humain et qui feront malheureusement les frais d’un conflit sanglant qui se soldera par beaucoup de morts civils des deux côtés pour assouvir la mégalomanie d’un désaxé qui se cache sous des km sous terre est restera vivant pour crier victoire sur les ruines et les cadavres. Si vraiment Israël veut en finir avec ces terroristes il doit cibler les fauteurs de troubles avec leurs fadas et épargner les deux populations de leur folie meurtrière. Jusqu’à présent HN les a mené où il voulait et ils sont tombé dans son piège. Vont ils le surprendre enfin en utilisant une autre tactique et agir là où il ne les attend pas?

    Sissi zayyat

    10 h 09, le 27 août 2020

  • Il faut renvoyer les Finuls chez eux et que les deux peuples divins s'affrontent en hommes, vous verrez qu'ils s'entendront le mieux du monde, cest déjà le cas car les divins libanais ne se risquent que contre des populations civiles et désarmées, pas fous!

    Je partage mon avis

    09 h 31, le 27 août 2020

Retour en haut