Rechercher
Rechercher

Liban

Machnouk accuse Israël d'être derrière la double explosion au port de Beyrouth


L'ancien ministre libanais Nohad Machnouk. Photo d'archives Ani

L'ancien ministre de l'Intérieur, Nohad Machnouk, a accusé mercredi Israël d'être derrière la double explosion au port de Beyrouth, le 4 août. Selon lui, Israël est derrière la double explosion "de manière claire, mais n'ose pas le revendiquer car il s'agit d'un crime contre l'humanité". Il indique se baser sur des "des conclusions, des lectures et des contacts" qu'il a menés dans ce cadre.

Provoquée, selon la version officielle, par une énorme quantité de nitrate d'ammonium, stockée au port depuis six ans "sans mesures de précaution" de l'aveu même du Premier ministre démissionnaire Hassane Diab, la double explosion a fait au moins 171 morts, plus de 6.500 blessés et près de 300.000 sans-abri. Elle a alimenté la rage de la rue contre une classe politique accusée de corruption et d'incompétence. Dans le cadre de l'enquête une vingtaine de fonctionnaires du port et des douanes ont déjà été interpellés, selon des sources judiciaire et sécuritaire.

M. Machouk a également estimé que le Liban est un "pays politiquement occupé" et a appelé "les partisans du Premier ministre Rafic Hariri à déclarer la résistance politique pour libérer le Liban de cette occupation", dans une allusion au Hezbollah.  "Les armes du Hezbollah sont présentes au Liban, et même après la guerre de 2006 (entre le parti chiite et Israël, ndlr), l'aide arabe et occidentale a afflué. Mais lorsque le Hezbollah a décidé d'intervenir militairement dans les pays arabes, le blocus financier et économique dont nous souffrons aujourd'hui a commencé, jusqu'à arriver à l'explosion du port de Beyrouth", a-t-il ajouté. "Nous payons le prix d'une guerre avec laquelle nous n'avons rien à voir", a encore dit M. Machnouk appelant à "l'adoption d'une stratégie de défense nationale qui protège le Liban et place la décision de la guerre et la paix entre les mains de l'Etat libanais".


L'ancien ministre de l'Intérieur, Nohad Machnouk, a accusé mercredi Israël d'être derrière la double explosion au port de Beyrouth, le 4 août. Selon lui, Israël est derrière la double explosion "de manière claire, mais n'ose pas le revendiquer car il s'agit d'un crime contre l'humanité". Il indique se baser sur des "des conclusions, des lectures et des contacts" qu'il a menés dans...