Rechercher
Rechercher

Explosions de Beyrouth

171 morts, selon un nouveau bilan provisoire du ministre de la Santé

171 morts, selon un nouveau bilan provisoire du ministre de la Santé

Vue générale du port de Beyrouth dévasté, le 9 août 2020. AFP

Le ministre libanais démissionnaire de la Santé, Hamad Hassan, a indiqué mardi que le nombre de victimes de la double explosion qui a ravagé Beyrouth la semaine dernière s'élevait désormais à 171 morts, selon un bilan encore provisoire, et que le nombre de personnes encore disparues oscille entre 30 et 40.

Lors d'un entretien avec le directeur de la gestion des risques d'urgence à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Rick Brennan, M. Hassan a ajouté que 1500 blessés réclamaient des soins spécifiques et que 120 se trouvent toujours en soins intensifs.

Le 4 août, deux explosions d'une violence inouïe ont ravagé le port de Beyrouth et de nombreux quartiers de la capitale. Selon la version officielle, elles ont été déclenchées par un incendie qui s'est déclaré à proximité d'un hangar où était entreposé un stock de 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium stockées au port depuis 2014, sans mesures de sécurité, de l'aveu même du Premier ministre sortant, Hassane Diab.


Le ministre libanais démissionnaire de la Santé, Hamad Hassan, a indiqué mardi que le nombre de victimes de la double explosion qui a ravagé Beyrouth la semaine dernière s'élevait désormais à 171 morts, selon un bilan encore provisoire, et que le nombre de personnes encore disparues oscille entre 30 et 40.

Lors d'un entretien avec le directeur de la gestion des risques...