Rechercher
Rechercher

Conflit

Fausse alerte après des sirènes d'alarme israéliennes à la frontière avec le Liban

Fausse alerte après des sirènes d'alarme israéliennes à la frontière avec le Liban

Des soldats israéliens devant un canon automoteur, dans le nord d'Israël, le long de la frontière avec le Liban, le 2 août 2020. Photo AFP / JALAA MAREY

Des sirènes d'alarme, avertissant généralement la population contre des missiles, ont retenti vendredi matin dans le nord d'Israël près de la frontière libanaise, mais l'armée israélienne a peu après évoqué une fausse alerte. Selon elle, ces sirènes ont été déclenchées après des suspicions erronées de survol de la Haute Galilée par un drone. "Aucun tir n'a été identifié en direction des territoires israéliens", soulignent les forces de défense israéliennes dans un tweet.

La tension entre Israël et le Liban est montée d'un cran au cours des derniers jours, l'armée israélienne restant en état d'alerte à la frontière libanaise. La semaine dernière, après des mois de calme relatif, Israël avait affirmé avoir déjoué une attaque "terroriste" et ouvert le feu sur des éléments armés ayant franchi la Ligne bleue séparant le Liban et Israël, avant qu'ils ne repartent côté libanais.

Par ailleurs, depuis mardi, de nombreux témoignages circulent sur les réseaux sociaux selon lesquels des avions de combat présumés israéliens ont survolé la capitale juste avant les deux explosions qui ont dévasté le port de Beyrouth et fait près de 150 morts et 5.000 blessés.


Des sirènes d'alarme, avertissant généralement la population contre des missiles, ont retenti vendredi matin dans le nord d'Israël près de la frontière libanaise, mais l'armée israélienne a peu après évoqué une fausse alerte. Selon elle, ces sirènes ont été déclenchées après des suspicions erronées de survol de la Haute Galilée par un drone. "Aucun tir n'a été identifié...