Rechercher
Rechercher

Explosions à Beyrouth

Arrivée prochaine d'un navire britannique pour aider à la reconstruction du port

Le secrétaire britannique à la Défense Ben Wallace. Photo d'archives AFP

Un navire de la marine royale britannique doit se rendre à Beyrouth pour participer à l'évaluation des dégâts et aider à la reconstruction du port, saccagé par une explosion mardi dernier, a annoncé jeudi le secrétaire d'Etat à la Défense britannique Ben Wallace.

"A la demande du gouvernement libanais, j'ai autorisé l'envoi du navire HMS Entreprise pour aider aux travaux d'inspection du port de Beyrouth, évaluer les dégâts et aider le gouvernement libanais et son peuple à reconstruire cette architecture vitale", a détaillé Ben Wallace. Une équipe réduite d'experts doit devancer le navire pour préparer son arrivée et le déploiement de l'aide, a indiqué en outre le ministère britannique de la Défense.

Les violentes explosions qui ont secoué Beyrouth mardi ont fait au moins 137 morts et plus de 5.000 blessés, selon le dernier bilan du ministère de la Santé, et des dizaines de personnes restent portées disparues. Les énormes explosions, dues selon les autorités à un incendie dans un entrepôt abritant une énorme quantité de nitrate d'ammonium au port de Beyrouth, ont également fait quelque 300.000 sans-abris. 

Depuis l'accident, la communauté internationale se mobilise pour assister le Liban et l'aide afflue, notamment par les airs.




Un navire de la marine royale britannique doit se rendre à Beyrouth pour participer à l'évaluation des dégâts et aider à la reconstruction du port, saccagé par une explosion mardi dernier, a annoncé jeudi le secrétaire d'Etat à la Défense britannique Ben Wallace.

"A la demande du gouvernement libanais, j'ai autorisé l'envoi du navire HMS Entreprise pour aider aux travaux...