Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

Un couvre-feu nocturne de 18h à 6h imposé pendant les cinq jours de bouclage

Un couvre-feu nocturne de 18h à 6h imposé pendant les cinq jours de bouclage

Une homme marchant sur la corniche maritime de à Ramlet el-Baïda, à Beyrouth, le 30 juillet 2020. Photo Marwan Assaf

Un couvre-feu s'étendant du début de la soirée à 18h jusqu'à 6h le lendemain sera imposé pendant la seconde partie du bouclage total du pays du jeudi 6 au lundi 10 août (inclus) pour lutter contre la recrudescence des nouvelles contaminations de coronavirus. 

Dans une circulaire, le ministre de l'Intérieur Mohammad Fahmi rappelle que pendant ces cinq jours de reconfinement total du pays, tous les établissements et administrations du secteur privé devront fermer, tout comme les banques, marchés populaires, plages, corniches maritimes et sites touristiques. 

Le texte impose également un couvre-feu total entre 18h et 6h.

Plusieurs secteurs sont toutefois exemptés de ces nouvelles mesures, notamment les forces de sécurité et l'armée, les secteurs sanitaire et pharmaceutique, le port, l'aéroport et les sociétés qui travaillent dans ces infrastructures, la Croix rouge, la Défense civile, les pompiers, le corps diplomatique, les médias, les stations-service et points de vente de gaz, les sociétés de nettoyage et de ramassage des ordures, les fonctionnaires travaillant à la présidence de la République, à la présidence du Conseil et au Parlement, les transports publics et les employés des principaux offices publics comme Électricité du Liban, Ogero, etc. Toutes les personnes pouvant bénéficier de ces exemptions doivent pouvoir présenter leur carte professionnelle pour justifier leurs déplacements. 

Dans le détail, les différents secteurs pourront ouvrir selon les horaires suivants : 

- Les supermarchés et magasins alimentaires de vente au détail peuvent ouvrir de 6h à 16h. 

- Les hôtels et complexes touristiques peuvent ouvrir 24h/24, mais dans le plus grand respect des règles de distanciation.

- Les usines et industries peuvent ouvrir 24h/24 à condition toutefois que les personnes y travaillant respectent le couvre-feu. 

- Les laboratoires et cabinets médicaux peuvent ouvrir entre 7h et 16h. 

- Les entreprises s'occupant des connexions à Internet et des raccordements à des générateurs privés, ainsi qu'à l'entretien des réseaux de télécommunication peuvent fonctionner 24h/24. 

- Les imprimeries peuvent fonctionner 24h/24. 

- Les librairies peuvent ouvrir de 6h à 10h.

- Les commerces de vente en gros de produits alimentaires peuvent ouvrir de 2h à 10h. 

- Les entrepôts de médicaments et de matériel médical peuvent ouvrir 24h/24, tandis que les entrepôts de produits alimentaires ne peuvent rester ouverts que de 6h à 16h. 

- Les magasins de fourrage et engrais pour l'élevage et l'agriculture peuvent ouvrir de 6h à 16h. 

- Les sociétés de transport de fonds pourront travailler de 8h à 14h. 


Ces mesures ont été prises par le ministre de l'Intérieur Mohammad Fahmi, alors que les quatre premiers jours de bouclage, de jeudi dernier à lundi, semblent n'avoir eu aucun impact sur les bilans quotidiens de contamination. Le couvre-feu intervient également alors qu'on assiste à une hausse des cas graves ou nécessitant une hospitalisation, ce qui fait craindre que l'infrastructure hospitalière, déjà durement frappée par la crise économique que traverse le pays, ne soit surchargée et incapable de répondre à l'urgence.

Selon le dernier bilan des autorités publié lundi soir, un total de 5.062 personnes ont été dépistées positives au Covid-19 au Liban depuis le 21 février, parmi lesquelles 65 sont décédées. 


Un couvre-feu s'étendant du début de la soirée à 18h jusqu'à 6h le lendemain sera imposé pendant la seconde partie du bouclage total du pays du jeudi 6 au lundi 10 août (inclus) pour lutter contre la recrudescence des nouvelles contaminations de coronavirus. 

Dans une circulaire, le ministre de l'Intérieur Mohammad Fahmi rappelle que pendant ces cinq jours de reconfinement...