Rechercher
Rechercher

Liban

Avant l'arrivée de Le Drian, sit-in place Riad el-Solh pour la libération de Georges Abdallah


Avant l'arrivée de Le Drian, sit-in place Riad el-Solh pour la libération de Georges Abdallah

Des dizaines de personnes ont observé un sit-in place Riad el-Solh, dans le centre-ville de Beyrouth, le 22 juillet 2020. Photo prise de la page Facebook de soutien à Georges Abdallah.

Quelques dizaines de personnes ont observé mercredi un sit-in place Riad el-Solh, dans le centre-ville de Beyrouth, pour réclamer la libération du Libanais Georges Ibrahim Abdallah, l'un des plus vieux détenus de France, condamné à perpétuité en 1987 pour complicité d'assassinat de deux diplomates. Ce sit-in a eu lieu quelques heures avant l'arrivée du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, à Beyrouth, pour une visite officielle de deux jours. 

Ancien instituteur, Georges Abdallah a cofondé et dirigé les Fractions armées libanaises (FARL), un mouvement marxiste qui a revendiqué cinq attentats, dont quatre mortels en France, entre 1981 et 1982. Arrêté à Lyon le 24 octobre 1984, il a été condamné à la perpétuité pour complicité dans les assassinats, en 1982 à Paris, de deux diplomates, l'Américain Charles Robert Ray et l'Israélien Yacov Barsimantov. Libérable selon le droit français depuis 1999, Abdallah a présenté plusieurs demandes de libération conditionnelle, toutes refusées. 


Quelques dizaines de personnes ont observé mercredi un sit-in place Riad el-Solh, dans le centre-ville de Beyrouth, pour réclamer la libération du Libanais Georges Ibrahim Abdallah, l'un des plus vieux détenus de France, condamné à...