Rechercher
Rechercher

Liban

L'autoroute de Dora en direction de Nahr el-Mot coupée


L'autoroute de Dora en direction de Nahr el-Mot coupée

La route de Saïfi, le 14 juillet 2020. Capture d'écran d'une vidéo partagée par la LBCI

L'autoroute de Dora en direction de Nahr el-Mot était coupée mardi soir, a rapporté le centre de gestion du trafic sur son compte Twitter. Plus tôt, des protestataires avaient coupé à l'aide de pneus et de bennes à ordures enflammés la route de Saïfi pour réclamer la demission du gouvernement et notamment le ministre du Tourisme, Ramzi Moucharrafiyé. Ce dernier est accusé de protéger les agresseurs de l'avocat et activiste Wassef Haraké, qui s'était fait tabasser il y a une dizaine de jours à Beyrouth.

Un rassemblement avait aussi lieu eu lieu en début de soirée devant le ministère du Tourisme.

Les manifestations à travers le Liban ont repris depuis plusieurs semaines, même si elles ne mobilisent plus autant que lors des premiers mois de la révolte déclenchée le 17 octobre 2019. Depuis l'an dernier, les conditions de vie au Liban sont de plus en plus étouffantes, de nombreux Libanais se retrouvant au chômage et sombrant dans la pauvreté. Par ailleurs, le courant électrique a été sévèrement rationné ces dernières semaines en raison d'une pénurie de mazout. Le ministre de l’Énergie Raymond Ghajar a toutefois annoncé que la situation devrait s'améliorer à partir de jeudi.


L'autoroute de Dora en direction de Nahr el-Mot était coupée mardi soir, a rapporté le centre de gestion du trafic sur son compte Twitter. Plus tôt, des protestataires avaient coupé à l'aide de pneus et de bennes à ordures enflammés la route de Saïfi pour réclamer la demission du gouvernement et notamment le ministre du Tourisme, Ramzi Moucharrafiyé. Ce dernier est accusé de...